À qui peut-on faire confiance aujourd'hui?

Publié le 12/11/2012 à 09:09, mis à jour le 12/11/2012 à 06:30

À qui peut-on faire confiance aujourd'hui?

Publié le 12/11/2012 à 09:09, mis à jour le 12/11/2012 à 06:30

Les tricheurs peuvent se montrer odieux... Photo : DR.

BLOGUE. Les tricheurs, les menteurs, les manipulateurs, les corrupteurs… Le monde est-il peuplé uniquement de salauds? Les incroyables scandales qui ne cessent d'éclater au Québec depuis quelques mois, tant en politique que dans le milieu des affaires, semblent l'indiquer. À plus petite échelle, nous le constatons, nous aussi, dans notre quotidien : rappelez-vous ce commerçant qui, dernièrement, a tenté de vous rendre moins de monnaie qu'il ne devait…

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

Du coup, le doute ne cesse de grandir dans nos esprits : à qui peut-on faire confiance aujourd'hui? Car la tricherie et la confiance vont toujours de paire : quand l'une sourit, l'autre fait la grimace. À force de se faire avoir, on finit par devenir méfiant, voire paranoïaque.

L'idéal? Mieux comprendre le mécanisme de la tricherie, et surtout le comportement que nous avons à son égard. C'est justement ce à quoi se sont attelés deux professeurs de l'Institut d'économie et de finance Einaudi à Rome (Italie), Luigi Guiso (finance) et Jeffrey Butler (économie), et une professeure de l'École de management Anderson à Los Angeles (États-Unis), Paola Giuliano (économie). Le fruit de leur travail figure dans l'étude intitulée Trust and cheating, qui montre qu'il y a un moyen très simple de limiter les risques de se faire avoir…

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...