5 idées carrément géniales pour que vos employés vous adorent!

Publié le 27/12/2014 à 09:09

5 idées carrément géniales pour que vos employés vous adorent!

Publié le 27/12/2014 à 09:09

Une idée, c'est de leur accorder des congés illimités... Photo: DR

Vous savez quoi? Dans une poignée de jours, tout le monde va rentrer au travail. C'est-à-dire que tout le monde va revoir les mêmes têtes, tout le monde va entendre les mêmes anecdotes de la période des Fêtes (la belle-sœur malade à cause du chocolat, le cousin qui a défoncé sa voiture, etc.) et tout le monde va reprendre sa petite routine…

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Je vous ai cassé le moral, n'est-ce pas? Rassurez-vous, je ne faisais que grossir le trait. En vérité, chacun va, certes, un peu traîner des pieds en retournant au bureau, mais ce ne sera pas pour autant un drame. Au contraire, même. Car le côté positif de tout ça, c'est que, vous qui êtes chef d'entreprise ou manager, vous avez là une occasion en or de booster le moral de vos employés! Si, si…

Je vous invite en effet à découvrir cinq idées démentes – pour ne pas dire carrément géniales – pour redonner instantanément le sourire à vos employés. Mieux, pour les faire bondir de joie. Et par suite pour vous considérer comme le meilleur boss qu'ils aient jamais eu dans la vie.

Le principe est simple : vous lisez soigneusement le descriptif de ces idées, vous en choisissez une (ou plus) et vous annoncez dans la première semaine de 2015 que vous allez l'appliquer d'ici les prochains mois. Et le tour est joué!

Idée #1 – Des congés à volonté

Virgin. Ou encore Netflix. Vous avez sûrement déjà entendu parler de ces entreprises américaines. Mais saviez-vous que leurs salariés peuvent prendre autant de jours de congé qu'ils souhaitent – un jour, une semaine, un mois,… –, sans même à avoir à demander l'autorisation de leur superviseur?

Je sais très exactement ce que vous êtes en train de penser: « Ça ne se peut pas ! Si on faisait ça chez nous, on n'aurait plus qu'à mettre la clé sous la porte… ». Mais détrompez-vous. Tout d'abord, Virgin et Netflix sont-elles sur le point de fermer ? Pas du tout, elles sont parmi les plus performantes du monde dans leur secteur d'activité. Ensuite, dites-vous bien qu'il s'agit là d'une politique managériale audacieuse, mais surtout ultra payante pour l'employeur:

– En cette période de guerre des talents, l'idée d'avoir des congés à volonté séduit tout le monde, et en particulier les personnes les plus douées qui œuvrent chez les concurrents. C'est donc un truc génial pour faire venir à soi les perles rares, sans se donner la peine de les chercher partout, en vain.

– L'employeur croulant sous les lettres de candidature, il lui devient aisé de composer des équipes aux talents variés et complémentaires. Et donc, de viser des objectifs plus ambitieux que jamais.

– Les employés étant enchantés par le traitement royal qui leur est accordé, ils ont à cœur que cela perdure. Ce qui signifie qu'il leur faut à tout prix donner le meilleur d'eux-mêmes pour que l'entreprise aille de succès en succès. Et donc, qu'il leur faut donner leur 110 % quand ils sont au travail.

Et voilà. C'est aussi simple que ça. À noter que si l'idée vous intéresse, il ne faut pas traîner pour l'adopter et la mettre en vigueur. Pourquoi ? Parce qu'elle ne porte fruits que si aucun concurrent ne l'applique avant vous.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...