10 trucs ultrasimples pour aider votre équipe à clancher la concurrence

Publié le 30/11/2015 à 06:09

10 trucs ultrasimples pour aider votre équipe à clancher la concurrence

Publié le 30/11/2015 à 06:09

8. Bossez sans discontinuer. «Le plus dur n'est pas de lancer une révolution, mais de le nourrir. Car elle s'essouffle vite fait, si l'on n'y prête pas garde. C'est pourquoi il faut voir le changement dans la durée, et non pas sous la forme d'une poignée d'étapes successives. Pour clancher la concurrence, il faut donc faire bien attention à améliorer sans cesse le service ou le produit - certes révolutionnaire, mais imparfait - que l'on a lancé. D'ailleurs, pour vous en convaincre, je suis sûr qu'il vous suffira de penser à des expériences vécues, par vous-même ou des personnes que vous connaissez. Vous voyez?»

9. Visez le carré en haut à droite. «Imaginons une grille de quatre carrés. L'axe horizontal correspond à l'unicité d'un nouveau produit ou service; l'axe vertical, à sa valeur ajoutée. Il est clair que l'idéal est que votre projet se retrouve dans le carré en haut à droite, celui des innovations qui sont réellement uniques et à forte valeur ajoutée par rapport à ce qui existe déjà. Sans quoi, vous risquez de vous retrouver dans le carré en bas à droite, où tout le monde se livre à une guerre des prix; ou encore, dans le carré en haut à gauche, où vous brillez par votre stupidité puisque vous évoluez dans un marché qui n'existe pas; ou pis, dans le carré en bas à gauche, auquel je ne souhaite même pas penser. Bref, visez le carré en haut à droite, soyez uniques et pertinents.»

10. Soignez votre pitch. «Ceux qui veulent clancher la concurrence ne parviendront jamais à leur fin s'ils ne sont pas des bons communicateurs. Il leur est impératif de bien communiquer leur idée et la façon dont ils entendent la concrétiser. J'ai pour cela un truc qui, d'après moi, marche à tous les coups : c'est ce que j'appelle "la règle 10-20-30", que j'utilise à chacune de mes présentations. Un maximum de 10 diapositives, une durée maximale de 20 minutes et un maximum de 30 points.»

À cela s'ajoute un onzième truc, et non l'un des moindres :

11. Fuyez les bozos comme la peste. «N'écoutez pas les oiseaux de mauvaise augure, ceux qui sortent à tout bout de champ des affirmations négatives comme 'On l'a déjà tenté', 'Si ça marcherait, on le saurait depuis longtemps' et autres 'Ça coûtera les yeux de la tête'. Car ce ne sont que des bozos, des incompétents de la pire espèce. Si Steve Jobs avait écouté les études qui "montraient" que personne ne voudrait d'un ordinateur à la maison, ou encore que le marché mondial était insuffisant pour faire vivre plus de cinq marques de fabricants d'ordinateurs, il n'aurait jamais créé Apple.»

Voilà. Vous êtes à présent armé pour clancher la concurrence, plus précisément pour vous dépasser au travail dans le cadre d'un projet que vous tenez à coeur. Pour que vous et votre équipe donniez - enfin - votre 100%. Comme vous l'avez constaté par vous-même, l'idée n'est pas de terrasser les autres, mais bel et bien d'oser s'aventurer dans l'inconnu, non pas à l'aveugle, mais en toute confiance.

En passant, l'actrice française Karin Viard a dit dans Les Feux de la rampe : «Il faut oser d'abord, et doser ensuite».

Découvrez mes précédents billets

Mon tout nouveau groupe LinkedIn

Mon groupe Facebook

Mon compte Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Le système fédéral de crédits compensatoires pour les GES est lancé

Selon les militants écologistes, tout cela n’est qu’un moyen de permettre aux industries de continuer de polluer.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...