Pourquoi les entrepreneurs ont mauvaise réputation?

Publié le 01/06/2016 à 12:32

Pourquoi les entrepreneurs ont mauvaise réputation?

Publié le 01/06/2016 à 12:32

Ça fait quelques mois que j’ai envie d’aborder le sujet. Je ne savais pas sous quel angle l’aborder, mais l'idéal est de poser la question sans détour, finalement.

Pourquoi les entrepreneurs ont mauvaise réputation ?

Dans le dernier rapport de la fondation de l’entrepreneurship portant sur l’indice entrepreneurial du Québec, une statistique m’a sauté aux yeux : 46,9% des Québécois considèrent que les entrepreneurs sont généralement honnêtes. Je suis déçu.

Non seulement on ne leur prête pas les meilleures intentions, on voudrait aussi leur sauter au cou. Au cours des derniers mois, j’ai réalisé à quel point les entrepreneurs du Québec doivent marcher sur des œufs et n’ont aucun droit à l’erreur.

Prenez Guy Laliberté et Jean- Pierre Léger après qu’ils ont vendu leur entreprise. Ils sont passés de héros à zéro du Québec inc. en une conférence de presse! Les réactions ont parfois été virulentes, même chez certains politiciens. Et que dire du projet de centre commercial Royalmount, un investissement privé de près de 2 milliards pour revitaliser un quartier affreux. Et il s’en est trouvé pour critiquer le projet et ses promoteurs.

On a eu un autre exemple ce weekend. J’ai été attristé d’apprendre le saccage du commerce Le 3734, dans le quartier St-Henri. Felipe St-Laurent, fondateur de la charcuterie Ils en fument du bon, et propriétaire du commerce est un superbe entrepreneur. Sa boutique a été prise d’assaut par une trentaine de «révolutionnaires» lui reprochant l’embourgeoisement du quartier St-Henri !

Les vendales n’ont pas attaqué une banque, un bureau gouvernemental ou le siège social d’une «méchante» multinationale, lesquels représentent tout ce qu'ils détestent. Non, ils ont préféré s’en prendre au commerce d’un entrepreneur indépendant qui essaye, avec ses saucisses excentriques, d’améliorer la qualité de vie d’un quartier qui en a besoin.

Pourquoi donc cette hargne contre les entrepreneurs ? L’image que certains se font de l’entrepreneur les pousse à la jalousie, qu’importe si cette image n’est pas conforme à la réalité. La jalousie est souvent une question de perception.

Certains mettront ça sur le dos de la mauvaise publicité que certains entrepreneurs ont cultivée au cours des dernières années. Scandales financiers, licenciements sauvages, évitement fiscal, mépris de l’environnement... C’est vrai qu’il y a des gens d’affaires qui n’aident pas la cause.

Heureusement, de nombreux entrepreneurs révolutionnent la façon d’entreprendre et surtout. Ceux-là veulent avant tout améliorer la société dans laquelle ils vivent et grâce à eux, la réputation de tous les entrepreneurs semble s’améliorer.

L’entrepreneur n’est pas une personne comme les autres. Il ne choisit pas le chemin le plus simple, il tourne à droite quand tout le monde tourne à gauche. Il semble souvent à l’opposé du reste de la société. L’humain juge bizarre tout ce qui n’est pas conforme, tout ce qui détonne de la majorité de la population. La mauvaise réputation de l’entrepreneur repose peut-être sur une incompréhension finalement.

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Blogues similaires

Tenir avec de la broche

03/03/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Chose certaine, la broche est maintenant un service devenu essentiel pour tout le monde.

Cachez ce déchet que je ne saurais voir

BLOGUE INVITÉ. Plusieurs obstacles empêchent de réduire nos déchets et de valoriser ceux que nous produisons.

Marc Dutil, l'entrepreneur philosophe

25/03/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Le leader appelle à l’affirmation et à la responsabilisation, car il a foi en son prochain.