L’effet Dragon!

Publié le 22/02/2022 à 13:30

L’effet Dragon!

Publié le 22/02/2022 à 13:30

Quoi de mieux que de découvrir l’ingéniosité et la passion d’entrepreneurs des quatre coins de la province pour nous donner le goût de les encourager? (Photo: Product School pour Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. J’ai eu le bonheur hier de débuter le tournage de la 11e saison de la populaire émission Dans l’œil du Dragon à Radio-Canada.

Succès planétaire, le format est aujourd’hui présent dans plus d’une quarantaine de pays et délecte, depuis 2001, autant les amateurs du monde des affaires qu’un public plus large admirant le courage, l’audace et la persévérance des entrepreneurs qui se présentent devant les Dragons afin de les convaincre de miser sur eux, leur entreprise et leurs produits.

Depuis maintenant trois saisons, j’ai le privilège d’être aux premières loges en assistant, chaque année, à plus de 80 pitchs. Véritable passionné d’entrepreneuriat, je suis émerveillé chaque saison de découvrir autant d’entrepreneurs passionnés et passionnants.

Au fil des dernières années, l’émission a fait connaître des entreprises qui connaissent aujourd’hui un succès fou. Firebarns, Cook It, Moka Toutou, Loop, Tite Frette et j’en passe. Celles-ci, et plusieurs autres, sont la preuve même de la puissance d’avoir l’occasion de faire briller son entreprise à près d’un million de téléspectateurs pendant une dizaine de minutes. L’effet Dragon existe bel et bien et plusieurs en sont véritablement et positivement victimes!

Je ne compte plus les fois où les entrepreneurs sont surpris que leur site web plante le soir de leur passage tellement il y a de visiteurs; que les nuits blanches s’accumulent par l’avalanche de commandes reçues; que les embauches immédiates sont nécessaires afin de répondre à la demande; ou qu’ils reçoivent directement des appels d’acheteurs des plus grandes entreprises au pays intéressés par leurs produits. Chaque année, l’effet Dragon permet à des dizaines d’entreprises d’effectuer des ventes record et d’ouvrir de nouveaux marchés. Pour moi, l’émission Dans l’œil du Dragon c’est surtout ça.

Bien évidemment, ce ne serait pas honnête de ma part de vous dire que je n’espère pas, au début de chaque saison, de découvrir des entreprises coup de cœur dans lesquelles je veux investir avec la profonde conviction de réussir un «coup de circuit».  Cependant, la véritable raison d’être de l’émission est avant tout de faire briller les entrepreneurs qui osent venir se présenter sur le plateau face à cinq Dragons les bombardant de questions de tout genre!

Ceci étant dit, il arrive parfois que les astres soient parfaitement alignés et que l’entreprise qui se présente sur le plateau réponde exactement aux attentes d’un ou plusieurs Dragons. Pour ma part, j’ai eu le privilège la saison dernière de conclure la plus importante entente de l’histoire de l’émission en investissant dans la Microbrasserie Le Bockale de Drummondville, une aventure entrepreneuriale fondée par mon partenaire aujourd’hui, Michael Jean.

Malheureusement, tout comme dans la «vraie vie», ce ne sont pas tous les deals qui finissent par se concrétiser. Et ce, pour mille et une raisons. Cependant je ne peux passer sous silence les centaines d’heures de mentorat, de mise en relation, de conseils de toutes sortes que les Dragons offrent chaque année à des dizaines d’entreprises rencontrées sur le plateau. De plus, de superbes collaborations d’affaires naissent souvent de ces rencontres.

Après 24 mois de pandémie, cette onzième saison arrive à point! Quoi de mieux qu’une bonne dose d’inspiration pour nous redonner de l’énergie? Quoi de mieux que de découvrir l’ingéniosité et la passion d’entrepreneurs des quatre coins de la province pour nous donner le goût de les encourager?

Sur ce, j’ai déjà très hâte aux prochaines journées de tournage, où je vous promets de vous emmener sous peu.

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Sur le même sujet

On réussit en affaires... en donnant!

30/11/2022 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Être un entrepreneur ce n’est pas uniquement vendre un produit, c’est aussi et surtout s’impliquer.

«L'énergie verte n'est pas encore au rendez-vous», dit Eric Reguly

25/11/2022 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Il y a 20 ans, [l’énergie verte] se développait plus rapidement qu'aujourd'hui», observe le journaliste.

Blogues similaires

Cinq secondes pour un destin

27/04/2022 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Même en temps de crise, on devrait toujours aller de l’avant en ne s’éloignant jamais de l’essentiel.

Serez-vous sobre en 2022?

BLOGUE INVITÉ. Avez-vous déjà réfléchi à l’impact environnemental de votre comportement numérique?

L’entrepreneur Big Brother?

16/11/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Les outils informatiques qui analysent le travail des employés pourraient causer des problèmes.