La chasse aux trésors entrepreneuriale

Publié le 13/07/2022 à 11:30

La chasse aux trésors entrepreneuriale

Publié le 13/07/2022 à 11:30

Afin de relancer notre économie pour de bon et de bâtir de nouveaux succès du Québec inc. à l’étranger, il est donc impératif d’arrêter de se regarder le nombril, se relever la tête et de voir les mille et une opportunités qui s’offrent à nous. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Pour faire suite à ma chronique de la semaine passée sur l’importance de voyager en tant qu’entrepreneur, je reviens ici sur un point tellement essentiel pour toute personne qui cherche à se démarquer de la compétition, celui d’aller voir ailleurs!

En effet, un peu comme la stratégie de l’océan bleu qui incite à explorer des territoires encore vierges afin de minimiser la concurrence et maximiser la différenciation, la stratégie d’aller voir ailleurs incite à s’inspirer de ce qui se fait ailleurs afin d’innover, et ce, en traduisant pour notre propre entreprise et marché ce que nous y avons découvert.

J’avais tristement oublié les bienfaits d’aller voir ailleurs. Tombé dans une léthargie «inspirationnelle» après quelques mois de la pandémie, je réalise aujourd’hui à quel point j’étais en manque. Plus nous nous enfoncions dans cette crise sanitaire, plus nos œillets se refermaient sur eux-mêmes au point de nous aveugler de ce qui se fait, se dit, se mange et se partage hors de nos frontières.

Bien souvent, l’entrepreneur est un défricheur qui ouvre la voie. Pour ce faire, pour avoir cette fameuse «idée du siècle», chacun développe sa recette. Pour ma part, c’est en m’imbibant de l’environnement dans lequel je suis que je trouve mes idées. 

Le Québec, en raison de sa langue, sa culture, son histoire et de sa géographie est, en quelque sorte, un village gaulois enclavé au nord-est de l’Amérique. Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, nous avons malheureusement trop souvent le réflexe de nous replier sur nous-mêmes et de nous empêcher d’aller voir ailleurs. 

Afin de relancer notre économie pour de bon et de bâtir de nouveaux succès du Québec inc. à l’étranger, il est donc impératif d’arrêter de se regarder le nombril, se relever la tête et de voir les mille et une opportunités qui s’offrent à nous.

Voir ailleurs ne veut pas nécessairement dire d’exporter ou d’ouvrir de nouveaux marchés, mais aussi de découvrir les tendances du moment, des styles de vie différents des nôtres, des stratégies de commercialisation innovantes et beaucoup plus.

Ce n’est pas un hasard qu’au fil des siècles, l’Homme a toujours été curieux d’explorer de nouveaux territoires. C’est notamment grâce à ces explorateurs que l’on a bâti, pas toujours noblement il va sans dire, le monde dans lequel on vit aujourd’hui.

Historiquement, aller voir ailleurs a toujours fait partie de notre réalité. Devenus sédentaires après des milliers d’années de nomadisme, plusieurs ont perdu ce réflexe de découverte et de curiosité qu’imposait le fait de régulièrement se déplacer. 

Aujourd’hui, il n’y a plus aucune excuse. Les distances qui nous séparent sont beaucoup plus mentales que réelles et les frontières de l’immense majorité des pays sont quasi virtuelles. Je vous invite donc tous à faire vos valises afin d’aller voir ailleurs ce que l’avenir a comme surprise à vous offrir! 

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Sur le même sujet

Automobile: choisir une assurance basée sur l'utilisation

De plus en plus d'assureurs propose cette option pour aider les conducteurs à réduire leurs dépenses.

Deux mois de pertes d'emplois signalent un changement dans l'économie canadienne

Le marché du travail canadien demeure exceptionnellement tendu, avec plus d’un million de postes vacants.

Blogues similaires

Cinq secondes pour un destin

27/04/2022 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Même en temps de crise, on devrait toujours aller de l’avant en ne s’éloignant jamais de l’essentiel.

Serez-vous sobre en 2022?

BLOGUE INVITÉ. Avez-vous déjà réfléchi à l’impact environnemental de votre comportement numérique?

L’entrepreneur Big Brother?

16/11/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Les outils informatiques qui analysent le travail des employés pourraient causer des problèmes.