Innover: un jeu d’enfant!

Publié le 20/09/2022 à 12:25

Innover: un jeu d’enfant!

Publié le 20/09/2022 à 12:25

«Je vous invite tous à démystifier l’innovation et plutôt que d’en avoir peur, à apprendre graduellement à l’intégrer dans votre quotidien.» (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Outre le terme «se réinventer», le mot innovation doit être celui le plus utilisé des 30 derniers mois. En effet, la pandémie ayant drastiquement modifié notre quotidien, nous avons tous fait face à un constat flagrant, celui de devoir «se réinventer» ou le besoin «d’innover» afin de rapidement s’adapter à une toute nouvelle réalité combinant télétravail, changement d’habitudes des consommateurs, manque criant de main-d’œuvre et tout le reste!

Depuis longtemps, l’innovation est un mot fourre-tout qui sème trop souvent beaucoup plus d’interrogations que de résultats concrets. Après les immenses avancées technologiques des 50 dernières années, l’innovation est devenue pour plusieurs un concept assez vague appartenant aux scientifiques, aux savants fous et aux rats de laboratoires.

Étant une démarche sans définition claire, nette et précise, il suffit d’en faire référence dans une réunion de travail pour faire monter le niveau d’anxiété autour de la table. Selon le Larousse, innover consiste à introduire quelque chose de nouveau pour le remplacer par quelque chose d’ancien dans un domaine quelconque. Le terme apparaît au XIIIe siècle ; il vient du latin «innovare» qui signifie nouveau ou neuf.

Par définition, innover n’est donc pas si complexe qu’il n’y paraît, pourquoi donc en avons-nous souvent peur? Pour ma part, je considère l’innovation beaucoup plus comme un état d’esprit que comme une démarche à entreprendre.

Souvent, sans que l’on ne s’en aperçoive, les plus grandes innovations viennent bouleverser nos manières de faire et transforment radicalement l’industrie ou l’univers dans lesquels elles s’insèrent.

Que ce soit le restaurateur qui perce un trou dans le mur pour servir un repas ou la personne qui a eu l’idée de mettre de petites roues sous sa valise, autant l’un que l’autre ont obligé l’industrie de la restauration et du voyage à s’adapter à ce nouveau besoin.

En effet, de l’autre côté du spectre, l’innovation se fait aussi dans des domaines beaucoup plus complexes nécessitant une fortune en investissement, de longues études et des dizaines de milliers d’heures de recherche. Je pense ici aux innovations qui permettent l’exploration de l’espace ou le développement de nouveaux traitements médicaux.

La devise des entrepreneurs devrait être «Innovate or die», expression popularisée par le professeur et consultant en management Peter Drucker, car aujourd’hui, l’état d’esprit d’innovation doit absolument être présent au cœur de tout département. De la recherche de talents en passant par les techniques de vente ou la stratégie numérique, les entreprises qui souhaitent se démarquer n’ont pas le choix de mettre en place un environnement permettant à l’innovation d’éclore.

Il est important de noter que cette culture d’innovation «n’appartient» pas seulement à un petit groupe ayant le monopole du sujet, mais bien à tous les employés. En instaurant un environnement où la créativité et les idées folles peuvent s’exprimer sans craindre le jugement des autres, la magie peut opérer.

Misant moi-même énormément sur l’innovation et la créativité en affaires, je cultive ma curiosité sur le sujet grâce à différentes lectures et balados qui m’aident à garder cet état d’esprit innovant en mode «alerte».

Pour conclure, je vous invite donc tous à démystifier l’innovation et plutôt que d’en avoir peur, à apprendre graduellement à l’intégrer dans votre quotidien.

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Sur le même sujet

Si j’étais en campagne électorale!

BLOGUE INVITÉ. À moins d’une semaine du jour J, voici les trois enjeux sur lesquels j’aurais choisi de faire campagne.

Pas de fermetures d'entreprises dans la transition écologique, assure GND

Mis à jour le 23/09/2022 | La Presse Canadienne

Le plan de Québec solidaire propose de requalifier les travailleurs des domaines en «décroissance».

Blogues similaires

Cinq secondes pour un destin

27/04/2022 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Même en temps de crise, on devrait toujours aller de l’avant en ne s’éloignant jamais de l’essentiel.

Serez-vous sobre en 2022?

BLOGUE INVITÉ. Avez-vous déjà réfléchi à l’impact environnemental de votre comportement numérique?

L’entrepreneur Big Brother?

16/11/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Les outils informatiques qui analysent le travail des employés pourraient causer des problèmes.