Ce que la panne de Facebook démontre!

Publié le 05/10/2021 à 11:00

Ce que la panne de Facebook démontre!

Publié le 05/10/2021 à 11:00

(Photo: Thought Catalog pour Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. Hier, pendant plus de 6 heures, la planète a arrêté de tourner pour des millions d’êtres humains, se retrouvant, tout d’un coup, avec quelques heures de libres dans leur journée! En effet, la panne majeure que subissaient Facebook et Instagram nous a prouvé à quel point nous passons beaucoup trop de temps à «scroller», moi le premier ! 

À (re)lire: tous nos textes sur la panne

Outre ce constat, cette panne démontre également à quel point la dépendance de centaines de milliers, voire de millions d’entreprises envers ces plateformes peut s’avérer un jour catastrophique. Imaginez être à la tête d’une entreprise qui, pendant des années, investit temps et argent afin de bâtir une communauté et d’une minute à l’autre, sans aucun préavis ni assurance, perd tout accès à celle-ci, se voyant, en quelque sorte, devoir repartir à zéro. 

Cet exemple peut sembler anodin, mais détrompez-vous, il y a beaucoup plus d’entreprises que vous pensez qui n’existent qu’exclusivement sur les réseaux sociaux. Marketing, vente, développement… l’entièreté de leur modèle d’affaires repose sur la performance et la solidité d’une plateforme dont ils n’ont absolument aucun contrôle ni mot à dire. 

De plus en plus de voix s’élèvent afin de sonner l’alerte sur les différents dangers que représentent ces géants du web qui, en quelques années à peine, sont devenus plus grands que nature, plus puissants que certains états et, tristement, catalyseurs de toutes les tangentes extrémistes autrefois sans réelle plateforme et sans voix. 

La panne d’hier est un wake up call à prendre au sérieux par toutes les entreprises misant trop sur celles-ci. Attention, je ne suis pas en croisade contre les réseaux sociaux, loin de là. Cependant, je crois qu’il est grand temps de légiférer sévèrement ce no man’s land sans foi ni loi qu’est devenue cette industrie de plus en plus malsaine de par ses excès de toutes sortes, en commençant par la croissance et la rentabilité à tout prix… en sacrifiant même au passage la liberté et démocratie au besoin, rien de moins!

En tant qu’entrepreneur, je reconnais la puissance de portée ainsi que la précision de ciblage que nous offrent ces plateformes, mais je ressens un profond malaise de me sentir à la merci de cette relation d’affaires quasi dictatoriale. 

Une des principales erreurs que beaucoup d’entreprises font est de ne pas créer un canal de communication direct avec leur communauté. Le commerce au détail avait cet avantage que le commerce en ligne manque. C’est bien beau d’avoir trois millions d’abonnés sur Instagram qui aiment votre marque, mais comment faire pour les contacter si Instagram, Facebook et les autres sont victimes d’une panne ou d’une cyberattaque? 

En affaires, l’accès direct, sans intermédiaire, à votre client potentiel est essentiel. Sans celui-ci, vous êtes toujours à risque de perdre ce précieux fil de communication qui vous permet de vous faire connaître, de parler de vos produits et, dans certains cas, de faire la majorité de vos ventes. 

Je privilégierai tout le temps l’approche multicanale permettant de diversifier nos moyens de communications d’affaires versus mettre tous mes œufs dans le même panier. N’ayez crainte, les options ne manquent pas. Adwords, bannière, infolettre, inmail, balados, publicité «traditionnelle», tous les canaux représentent encore aujourd’hui un potentiel intéressant, si l’on adapte son message et sa stratégie selon la plateforme choisie, bien entendu.

Cette approche «mix média» vous permettra d’être encore plus pertinent en vous permettant de profiter des synergies qui existent entre les différentes plateformes et surtout d’optimiser vos campagnes publicitaires ou autre.

Pour conclure, n’ayez crainte, ce n’est pas demain que fermerons d’un coup ces géants du web, cependant, c’est dès demain matin que les entreprises devraient élaborer un plan leur permettant de ne plus être à la merci de ces plateformes, et de pouvoir bâtir une communauté qui ne risque pas de disparaître comme neige au soleil!

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Sur le même sujet

Sommet des Trois Amigos: vaccins, crise migratoire et relance économique sont au menu

Le Canada et le Mexique redistribueront des millions de doses de vaccin reçues des États-Unis vers d’autres pays.

Le diable se cache dans les détails!

02/11/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Les détails, bien que très souvent petits, sont d’une importance telle que le monde entier en dépend.

Blogues similaires

Mourir peut attendre…

26/11/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Des échecs en affaires peuvent mener à des tragédies. Voici un exemple touchant.

Recyclage du textile: un bilan à en déchirer sa chemise

BLOGUE INVITÉ. L'industrie consomme beaucoup d’eau, de produits chimiques, en plus d'émettre du CO2 et de polluer l'eau.

L’entrepreneur Big Brother?

16/11/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Les outils informatiques qui analysent le travail des employés pourraient causer des problèmes.