L'entrepreneuriat c'est comme l'amour: difficile de réussir tout seul.

Publié le 23/03/2016 à 08:00

L'entrepreneuriat c'est comme l'amour: difficile de réussir tout seul.

Publié le 23/03/2016 à 08:00

Trouver le bon partenaire en affaires est un peu comme trouver l’âme sœur en amour. C’est stressant, excitant, déstabilisant et ça n’arrive pas tous les jours! On ne le dira jamais assez, mais l’importance de trouver un bon partenaire est primordiale. Il s’agit souvent d’une question de survie pour une jeune entreprise.

Combien de fois ai-je rencontré des entrepreneurs amers d’une association hâtive qui s’est avérée catastrophique, d’un partenariat qui, après une lune de miel, est rapidement devenu un cauchemar?

Personnellement, j’ai vécu les deux extrêmes. Je me rappelle avoir demandé à deux de mes très bons amis de se joindre à moi afin d’ouvrir un restaurant. Nous venions tout juste de finir l’université et, à trois, nous n’avions pas plus de 10 secondes d’expérience en restauration!

Déjà, le fait de se lancer dans un univers totalement inconnu était risqué. Demander à mes amis de se joindre à mon aventure était encore plus périlleux. Je ne connaissais pas nécessairement leurs forces et leurs faiblesses en affaires, encore moins en restauration, mais le choix était selon moi facile à faire. C’était mes amis.

Complémentarité. On parle souvent de l’importance d’avoir des partenaires complémentaires en affaires. Les forces de l’un sont les faiblesses de l’autre et vice versa. Nous, nous étions des partenaires supplémentaires, on faisait la même erreur trois fois de suite! C’était une association catastrophique, qui a fini comme le resto, nulle part.

À ma deuxième tentative, j’avais compris que je devais trouver non seulement un partenaire avec lequel je m’entendais bien, mais il fallait surtout que ses forces soient complémentaires aux miennes. Volubile et rêveur, j’avais besoin d’un associé plus cartésien pour s’occuper de l’approvisionnement et de la production, des tâches hautement complexes nécessitant un souci du détail à chaque instant.

Partage. Il ne suffit pas de chercher et de trouver un partenaire pour que tout aille bien, il faut aussi l’accepter. Pour moi, ce fut tout un défi. Bien que j’avais trouvé en Christopher Lecky un partenaire idéal, je dois avouer que ce ne fût pas facile.

J’étais heureux de m’être rapidement entendu avec lui, mais je me montrais protecteur de mes idées. Comme n’avais pas un sous en poche, c’est tout ce que j’avais, des idées. J’avais beaucoup de difficulté à les partager. Heureusement, au fil du temps, j’ai compris que, pour réussir mon partenariat, il fallait jouer en équipe.

Communication. Être partenaire d’affaires ressemble beaucoup à un mariage; enlevez la sexualité et c’est presque identique. Un bon partenariat est basé sur une excellente communication. Tout comme pour un couple en amour, il y a des jours où nous avons moins envie de nous parler, des jours où l’on peut être en accord ou en total désaccord sur un sujet ou un autre, mais, à la fin de la journée, grâce à la communication, au travail d’équipe et aux objectifs communs, on arrive à prendre la meilleure décision.

Le monde des affaires est complexe. Rares sont les entreprises qui ne rencontreront pas d’obstacles au cours de leur existence. Avec un bon partenaire, ces défis seront beaucoup plus faciles à surmonter. Il ne faut jamais oublier que, peu importe notre intelligence, nos ressources ou notre volonté, on a beaucoup plus de chances d’atteindre le succès en équipe que seul.

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Blogues similaires

Refuser d'abandonner malgré les épreuves

01/02/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Deux histoires d'entrepreneurs de chez nous qui ont refusé d'abandonner malgré les épreuves.

Les nombreux avantages de l'écoconception

BLOGUE INVITÉ. Il faut combattre le concept que plus l'emballage est gros, plus le consommateur le remarque.

Vers le vert, au-delà du marketing

25/02/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Le développement durable, au-delà de l’image et des volontés du marketing, c’est un défi de taille.