Nous aimerions déjà y être

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Janvier 2022

Nous aimerions déjà y être

Offert par Les Affaires


Édition du 19 Janvier 2022

(Photo: Hammer Tusk pour Unsplash)

BILLET. Le début d’une année porte souvent la promesse d’un renouveau. Cela a rarement été moins le cas qu’en ce moment, l’impression de déjà vu nous laissant le moral en berne. Si vous revenez des fêtes encore à bout de souffle, notre dossier sur la santé au travail (p. 19) prodigue de précieux conseils, dont un rappel essentiel : il faut mettre son propre masque à oxygène avant de pouvoir s’occuper de celui des autres.

Pour ce premier numéro de l’année, au lieu de ressasser ce présent déprimant, nous avons préféré vous emmener en route vers le futur. Embarquez dans notre DeLorean et laissez Emmanuel Martinez vous plonger dans notre future réalité, celle de la 5G. Certes, il sera possible de télécharger un film sur Netflix en une seconde — ce qui ne manque pas d’attrait par les temps qui courent —, mais cette nouvelle technologie représentera surtout un bouleversement profond pour les entreprises, une révolution du même ordre qu’Internet au début des années 2000. À ce stade, il est encore difficile d’imaginer l’ampleur des applications possibles ; il est cependant facile de comprendre que cela représente de belles occasions. Comme nous souhaitons toujours donner une longueur d’avance à nos lecteurs, cette manchette vous assurera d’être bien positionné afin d’en profiter le moment venu.

Pour continuer à vous livrer de l’information à l’avant-garde, nous accueillons un nouveau journaliste, Charles Poulin, dont vous ne tarderez pas à découvrir la plume dans nos pages. De notre côté, nous profitons déjà de ce collègue au sens de l’humour empli d’autodérision. Autant vous dire qu’il s’est déjà parfaitement intégré à l’équipe qui n’aime rien de plus que les gens qui ne se prennent pas au sérieux. Vivement le retour au bureau !

En parlant de personnes qu’on aimerait retrouver, les amateurs de Pink Floyd auront peut-être reconnu dans la une un clin d’œil à la pochette de l’album Wish You Were Here. En réécoutant* avec délice la chanson culte du même nom — dont le refrain m’évoquait étrangement la situation dans laquelle nous sommes actuellement —, j’ai pris la résolution qu’en attendant des lendemains assurément différents, je me concentrerai à lâcher prise et à profiter des petits riens du quotidien qui font du bien. Je vous invite à faire de même. 


* Ce billet a intégralement été écrit avec Pink Floyd en trame sonore. Renouveau d’énergie garanti !


Marine Thomas
Rédactrice en chef, Les Affaires
marine.thomas@groupecontex.ca
@marinethomas

À propos de ce blogue

Marine Thomas est rédactrice en chef de Les Affaires. Elle travaille au sein de la rédaction depuis 2016 à titre de directrice de contenu, Journal et Bulletin privilège. Marine est animée par un désir d’offrir à nos lecteurs des contenus pertinents et de grande qualité, que ce soit sous formes papier ou numérique. Par ailleurs, elle agit au CA du Y des femmes de Montréal – YWCA Montreal depuis 2014. Elle est actuellement vice-présidente du CA. Auparavant, elle été rédactrice en chef à la Revue Gestion – HEC Montréal, rédactrice en chef d'Inspiro Média et rédactrice en chef adjointe de Premières en Affaires. Marine possède une maîtrise en Management de la culture et des médias (Spécialité presse et édition) de Sciences Po (Paris).

Marine Thomas

Sur le même sujet

Retrait 5G de Huawei: Washington salue la décision d'Ottawa

Les États-Unis avaient commencé dès 2019 à empêcher les entreprises américaines de faire affaire avec Huawei.

Retrait 5G de Huawei: «décision politique regrettable» selon le groupe chinois

Mis à jour le 20/05/2022 | AFP

Une décision «sans fondement»: Pékin a fustigé vendredi l'exclusion de Huawei et ZTE au Canada.