Respecter son cercle de compétences

Publié le 10/05/2011 à 09:51, mis à jour le 10/05/2011 à 10:14

Respecter son cercle de compétences

Publié le 10/05/2011 à 09:51, mis à jour le 10/05/2011 à 10:14

© Christophe Jossic | Dreamstime.com

BLOGUE.

Voici l'histoire fictive d'un type d'investisseurs que nous rencontrons fréquemment. Elle dresse bien le portrait d'une contradiction étonnante.  Il s'agit d'un entrepreneur en immobilier très prospère. Il pouvait discuter longuement de toutes les stratégies possibles pour s'enrichir dans ce milieu. Il connaissait de nombreuses astuces pour maximiser la recherche de bons locataires. Son réservoir de connaissance au sujet de la Régie du logement avait de quoi impressionner. Il pouvait également énumérer par coeur le coût de chaque type de rénovation, ainsi que la façon idéale de les minimiser. Il savait quels étaient les fournisseurs de chacun des matériaux nécessaires, ainsi que les forces et les faiblesses de chacun.

Si vous souhaitiez découvrir toutes les économies possibles réalisées en acquérant un immeuble de 100 logements, plutôt que 16 immeubles de 6 logements, il s'avérait la personne idéale à questionner. Bref, cet entrepreneur était prospère et connaissait bien son domaine. Devrait-on s'étonner d'un tel fait? Plus on connaît quelque chose, plus on met les chances de notre côté.

Ce qui nous semblait étonnant, c'était l'approche qu'il utilisait en bourse. Le moindre que l'on pouvait dire, c'est que son approche ne ressemblait en rien à celle utilisée dans son domaine. Notre entrepreneur détenait, entre autres, des actions de PotashCorp (POT-T) dans son portefeuille. Il avait lui-même sélectionné ses titres, et estimait qu'il savait quand les acheter ainsi que quand les vendre. Il affirmait qu'il savait reconnaitre une bonne entreprise.

Blogues similaires

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

Nvidia et CAE: des titres qui vont dans des directions opposées

24/05/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Nvidia a su satisfaire ses admirateurs cette semaine, ce qui n'a pas été le cas pour CAE, raconte Luc Girard.