Que mijote M. Sokol?

Publié le 10/06/2011 à 15:22, mis à jour le 10/06/2011 à 15:37

Que mijote M. Sokol?

Publié le 10/06/2011 à 15:22, mis à jour le 10/06/2011 à 15:37

BLOGUE.

Il y a quelques semaines, on entendait souvent parler de David Sokol, qui fût au coeur d'un petit scandale chez Berkshire Hathaway. Après avoir acheté des actions de Lubrizol Corp, il discuta avec Warren Buffett pour sonder son intérêt pour une telle compagnie. Un peu plus tard, Berkshire Hathaway a procédé à une offre pour acquérir toutes les actions, ce qui occasionna un gain d'environ 3M$ pour M. Sokol. Les autorités, ainsi que les actionnaires de Berkshire, ont remis en question son intégrité dans cette affaire. Finalement, Warren Buffett lui-même a reconnu que son ex-dirigeant (M. Sokol a démissionné au mois de mars) n'avait pas agi selon les règles internes de Berkshire.

Depuis fort longtemps, M. Sokol était considéré comme un possible successeur de M. Buffett, concernant les opérations de l'entreprise. À n'en point douter, il possède des qualités en tant que dirigeant que beaucoup de gens doivent envier. Il a contribué à la grande amélioration des filiales Johns Manville et NetJets ces dernières années. Pendant longtemps, il a été à la tête d'une importante filiale : la MidAmerican Energy. Bref, le fait qu'il ait déclaré, en tentant de justifier sa démission,  qu'il souhaitait posséder son propre mini-Berkshire devrait attirer l'attention de tout investisseur sérieux.

Il est certain que sur le plan éthique, quelques questions restent sans réponses. En tant qu'investisseur, l'intégrité d'un dirigeant constitue un point crucial. Cependant, nous-mêmes nous n'investissons pas uniquement dans des entreprises dont les dirigeants sont sans reproches. Parfois, le prix d'un titre en bourse devient si attrayant que l'on peut y trouver une certaine marge de sécurité malgré certaines imperfections chez les gens qui sont à la tête de l'entreprise.

Blogues similaires

Le vent tourne-t-il en Bourse?

BLOGUE. Un seizième record pour le S&P 500 cette année suscite encore la méfiance.

L'évaluation des investissements responsables relève du Far West

15/11/2019 | Denis Lalonde

BALADO.Les investissements responsables sont là pour durer mais leur évaluation relève du Far West, dit François Bourdon