Pourquoi le chômage restera-t-il élevé?

Publié le 29/09/2009 à 09:28

Pourquoi le chômage restera-t-il élevé?

Publié le 29/09/2009 à 09:28

Selon un sondage effectué par Business Roundtable auprès des chefs de direction américains, 40% d'entre eux comptent couper d'autres emplois durant les 6 prochains mois, alors que seulement 13% estiment engager davantage d'employés pour la même période. Pourtant, 51% d'entre eux prévoient que leurs ventes augmenteront dans les 12 prochains mois.

Et oui, vous avez bien lu : un fort pourcentage comptent abolir d'autres emplois! Est-ce que cela signifie que la crise s'aggrave toujours? Warren Buffett était-il dans le champs lorsqu'il a déclaré que l'économie semblait avoir déjà atteint le fonds, pavant la voie à une lente amélioration?

Le taux de chômage s'avère un très mauvais indicateur du futur, car il reflète plutôt le passé, d'une période d'environ 12 à 18 mois. La logique est la suivante. En tant que président d'entreprise, lorsque vos revenus s'effondrent et que vous constatez une baisse marquée de votre clientèle, que faites-vous? Allez-vous congédier immédiatement autant d'employés que possible? Bien sûr que non. Vous acceptez le fait que vos employés ne soient pas utilisés à leur plein potentiel. En effet, il serait peu économique de les congédier pour ensuite en réengager d'autres à court terme. Donc, vous attendez un peu.

Avec le temps, vous réalisez que ça va plus mal que prévu. Vous n'avez plus le choix. Vous détestez annoncer une si mauvaise nouvelle aux personnes à congédier, mais ces dernières comprendront que l'économie se dégrade. Puis, afin de ne pas à avoir à laisser aller trop d'employés, vous coupez partout : les dépenses courantes ainsi que les dépenses en immobilisations. Votre machinerie est vieille? Pas grave : ce n'est pas le temps de vous engager dans les grandes dépenses. Vous pensez probablement à repousser vos gros achats à une date ultérieure.

C'est pourquoi même lorsque les ventes s'améliorent, vous chercherez à dépenser peu. Vous attendrez le plus longtemps possible avant de réengager du personnel. La crise vous a amené à revoir vos priorités. Et votre priorité actuelle, c'est de minimiser les coûts!

Au fur et à mesure que les ventes reprennent et que vous maximisez le temps de chacun de vos employés existants, vous n'aurez plus le choix d'embaucher à nouveau. C'est à ce moment que le taux de chômage se résorbera. Pas avant.

Blogues similaires

Bourse: se construire un portefeuille pour l’imprévisible

L'inflation et une hausse des impôts américains sont les nouveaux soucis, mais nul besoin de chambouler son portefeuille

Acheter des actions de Lion Électrique avant même son entrée en Bourse?

09/04/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Est-il sage de miser sur les actions de Northern Genesis Acquisition avant la fusion avec Lion Électrique?