Les incitatifs à la bourse

Publié le 08/02/2011 à 17:43, mis à jour le 08/02/2011 à 23:25

Les incitatifs à la bourse

Publié le 08/02/2011 à 17:43, mis à jour le 08/02/2011 à 23:25

© Sergey Ilin | Dreamstime.com

BLOGUE.

Nous avons déjà discuté à quelques reprises du pouvoir important des incitatifs. La taxe de vente du Québec sert d'exemple concret. Plus celle-ci est élevée, plus il sera tentant pour le consommateur d'effectuer des transactions qui ne sont pas ''officielles'' s'il peut éviter de payer cette taxe.

À la bourse, les dirigeants sont souvent rémunérés sous forme d'incitatifs. Les options qui leur sont octroyées sont très prisées, car elles alignent apparemment les intérêts des dirigeants (ou employés) à ceux des actionnaires. En effet, si un titre grimpe, l'investisseur s'enrichit. Il apparaît donc logique que toute rémunération liée à la hausse d'un titre sert les intérêts de l'actionnaire.

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont associés et gestionnaires de portefeuille chez Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers

Blogues similaires

Bourse: la Fed souffle le chaud et le froid

Mis à jour le 24/09/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le nouveau parcours des taux de la Fed est revenu hanter les marchés en passant par Londres.

Bourse: éviter le piège de vouloir investir au creux

23/09/2022 | Denis Lalonde

BALADO. Le pire réflexe pour les invetisseurs serait de tenter de deviner quand le creux boursier surviendra.