Les gens aiment les comptes à rebours

Publié le 05/01/2013 à 16:37, mis à jour le 05/01/2013 à 20:03

Les gens aiment les comptes à rebours

Publié le 05/01/2013 à 16:37, mis à jour le 05/01/2013 à 20:03

© Michalis Panagiotidis | Dreamstime.com

BLOGUE. 

Le précipice fiscal, cela vous dit quelque chose? Il s'agit des hausses d'impôts qui étaient prévues pour 2013 si le gouvernement américain n'arrivait pas à une entente entre ses deux principaux partis. Au tout début de cette année, il a été conclu entre autres que les coupes d'impôts qui avaient été instaurées durant l'ère du président Bush seront prolongées indéfiniment pour les personnes gagnant moins de 400 000$ individuellement, ou 450 000$ avec le conjoint. 

Sans cette entente, les impôts auraient augmenté significativement, et l'on prévoyait un retour à la récession. En effet, moins de revenus disponibles aux mains des contribuables se traduit par des dépenses amoindries qui auraient pu affecter une économie déjà bien fragile. 

Blogues similaires

Bourse: à la recherche du «nouveau normal»

ANALYSE. En attendant la Fed le 21 septembre, le duel entre l'inflation et l'économie soulève des débats.

Bourse: l'inversion de la courbe des taux d'intérêt envoie un signal clair

05/08/2022 | Denis Lalonde

BALADO. Cela envoie le signal que l'économie américaine se dirige vers une récession, si ce n'est pas déjà fait.