La classe moyenne et les démunis

Publié le 12/03/2011 à 16:59, mis à jour le 12/03/2011 à 17:02

La classe moyenne et les démunis

Publié le 12/03/2011 à 16:59, mis à jour le 12/03/2011 à 17:02

Igor Kovalchuk Dreamstime.com

BLOGUE.

Nous venons tout juste de terminer la lecture d'un article établissant le constat suivant : les régimes d'épargne-retraite enregistrés (REER) avantageraient les mieux nantis et favoriseraient donc l'accroissement des inégalités entre les individus composant la société. On mentionne entre autres que les revenus à la retraite de la population représentent en moyenne 25% de ceux gagnés durant la vie active, alors que ce chiffre devrait plutôt correspondre à 70% afin de permettre une retraite confortable. On propose donc de favoriser les régimes publics (lire ici : plus d'argent pour la Caisse de Dépôt).

Il nous est difficile d'être en accord avec un tel constat, puisque là où certains voient un problème d'inégalités, nous voyons plutôt un problème de divergences dans les comportements des épargnants. Tout d'abord, considérons le chiffre de 25%, qui correspond au pourcentage du revenu de retraite par rapport aux revenus gagnés avant. Le salaire minimum passera à 9,65$ le 1er avril prochain. Il s'agit d'un salaire annuel d'environ 20 000$. Or, le lien suivant nous renseigne sur les revenus minimums qu'un individu recevra à sa retraite :

http://www.servicecanada.gc.ca/fra/psr/sv/tabtaux/tabprincipal.shtml

Blogues similaires

Comment un analyste choisit ses titres de consommation

BLOGUE. Un analyste décortique le potentiel de 9 titres de consommation dont il assure le suivi. Voici ses conclusions.

Bourse: est-il dangereux de miser sur le secteur de la santé?

07/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Que penser de la volonté de Joe Biden de lever les brevets sur les vaccins contre la COVID-19?