L'impact négatif des rachats d'actions

Publié le 13/01/2013 à 12:33, mis à jour le 13/01/2013 à 14:21

L'impact négatif des rachats d'actions

Publié le 13/01/2013 à 12:33, mis à jour le 13/01/2013 à 14:21

© Rebirth3d | Dreamstime.com

BLOGUE. En bourse, on assiste à un rachat d'action lorsqu'une société procède à l'acquisition de son propre titre sur les marchés. Il peut prendre la forme d'une offre spécifique dans laquelle la direction établit le prix et la quantité d'actions qu'elle souhaite racheter.

Elle utilise alors un mécanisme précis pour répondre à la demande des investisseurs qui souhaitent s'en départir en tout ou en partie. Toutefois, dans la majorité des cas, la société procède simplement à des achats sur les marchés, selon les volumes et le prix. 

Pour bien des investisseurs, un rachat d'actions constitue une décision positive. Elle lance un message aux investisseurs à l'effet que la direction estime que son titre est sous-évalué. C'est pourquoi on assiste souvent à une certaine appréciation du titre suite à l'annonce d'un rachat d'envergure. 

Mais les rachats s'avèrent-ils toujours une bonne chose pour les actionnaires?

Certains lecteurs s'étonneront peut-être de ce fait, mais dans bien des cas, les rachats augmentent le risque financier d'une entreprise. Prenons le cas de Moody's, cette agence de notation, qui effectua d'importants rachats d'actions juste avant la crise financière. 

Blogues similaires

La Bourse ballotée entre deux maux, à mi-année

Mis à jour le 23/06/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Après le choc de l'inflation, le spectre d'une récession remanie les pions en Bourse.

Bourse: 90% du succès, c'est de ne pas vendre dans les baisses, dit François Rochon

BALADO. Les reculs des marchés boursiers jumelés à l'inflation mettent la patience des investisseurs à rude épreuve.