L'argent fait-il le bonheur?

Publié le 22/11/2014 à 12:00

L'argent fait-il le bonheur?

Publié le 22/11/2014 à 12:00

Selon une des expériences menées par Elizabeth Dunn, le fait de se priver temporairement d'un bien ou d'une expérience accroît substantiellement le taux d'appréciation. Cela ne surprendra probablement personne! Si vous vous rationnez sur la quantité de chocolat que vous mangez, vous apprécierez davantage chaque tablette que vous vous permettrez. C'est pourquoi on suggère donc dans l'article d'exploiter cette réalité en prêtant certains de nos biens afin de mieux jouir de leur possession par la suite. 

Il nous est donc difficile de ne pas songer au principe de l'épargne, qui consiste à repousser à plus tard la consommation en mettant de côté une partie de nos revenus. Nous avons si souvent entendu le vieil adage à l'effet qu'il faut profiter de la vie au moment présent et que l'épargne est fréquemment perçue de manière péjorative. Notons que cet argument est très prisé par les individus qui détestent épargner. Si, outre les rendements produits par le capital, économiser conduisait à davantage d'appréciation et de bonheur? N'est-ce pas là une bonne raison d'adopter une certaine discipline à cet égard?

 

Au sujet des auteurs du blogue : Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com


À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont associés et gestionnaires de portefeuille chez Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers

Blogues similaires

Les experts se préparent à une correction

Édition du 16 Juin 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Après un gain de 12,5 % pour le S&P 500 américain, de 15 % pour le S&P/TSX et de 11 % ...

Bourse: le S&P/TSX gardera son avance sur les indices américains, dit Fiera Capital

11/06/2021 | Denis Lalonde

BALADO. L'indice S&P/TSX terminera 2021 en ayant offert un meilleur rendement que les indices américains, dit Fiera.