Il faut de plus en plus d'argent pour faire de l'argent

Publié le 05/05/2010 à 09:33

Il faut de plus en plus d'argent pour faire de l'argent

Publié le 05/05/2010 à 09:33

BLOGUE.

Vous avez déjà sûrement entendu l'expression :''Pour faire de l'argent, il faut de l'argent''. Pour démarrer une entreprise, un certain capital de départ est nécessaire. Par exemple, pour ouvrir un restaurant, on peut raisonnablement s'attendre à avoir à débourser plus de 300 000$.

Et bien, nous vivons une ère de réglementation, dans laquelle la création d'entreprise devient toujours de plus en plus compliquée. Il faut remplir des documents, demander des permissions et vérifier une série de lois. Et lorsque le tout est en place, on doit s'appliquer à respecter la conformité à la lettre, ce qui demande souvent un temps fou.

À la suite du scandale d'Enron aux États-Unis, la loi Sarbanes-Oxley a été créée dans une tentative de forcer les entreprises à agir de manière éthique. Mais en réalité, tout ce que cette loi a accompli, c'est l'alourdissement de l'administration. Nous assistons au même phénomène au Québec, avec les ajouts de lois constants et la création régulière de nouvelles règles fiscales. Cela a pour effet d'élever la barrière à l'entrée dans la plupart des industries.

Une entreprise riche peut se permettre de payer des employés pour s'adonner à ces tâches totalement improductives. Un petit commerçant par contre, doit souvent lui-même dévouer du temps à ce type de tâche pour contrôler ses coûts. Nous nous retrouvons donc avec une importante barrière à l'entrée : ceux qui sont gros peuvent passer la barrière, alors que les plus petits...

Par conséquent, la disparité entre les riches et les pauvres va nécessairement augmenter. Ces derniers, voulant limiter ce phénomène, vont demander encore plus de lois. Ainsi, la disparité grandira davantage, puisque la barrière à l'entrée sera toujours de plus en plus haute. Autrement dit, ce sont souvent les moins bien nantis qui demandent à élever cette fameuse barrière, sans être conscients qu'ils créent l'effet contraire de ce qu'ils recherchent.

Les riches de ce monde s'adaptent dans un enrivonnement changeant. Lorsque l'on réglemente davantage, ils savent qu'ils doivent investir en politique, et moins dans la productivité, afin d'assurer la croissance de leurs entreprises. Il s'ensuit donc une augmentation importante de la corruption. C'est triste, mais c'est une simple conséquence de l'ignorance généralisée de la population.

Que pouvez-vous faire en tant qu'individu pour contrer ce phénomène? Et bien, dépêchez-vous d'accumuler votre argent. Car plus le temps passe, plus il faudra de l'argent pour faire de l'argent.

 

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont associés et gestionnaires de portefeuille chez Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Que disent l'emploi et d'autres signaux pour la suite en Bourse?

BLOGUE. L'emploi est un indicateur contraire parce que le ch√īmage ne peut que s'am√©liorer apr√®s une r√©cession.

Bourse: la sous-performance des titres à petite capitalisation tire à sa fin

03/07/2020 | Denis Lalonde

BALADO. À la sortie des corrections, les rendements potentiels des titres à petite capitalisation sont importants.