Gros rendements, gros risques?

Publié le 04/05/2014 à 21:52

Gros rendements, gros risques?

Publié le 04/05/2014 à 21:52

Nous entendons régulièrement que les bons rendements ne peuvent s'obtenir uniquement que par l'acceptation de risques élevés. Ainsi, un investisseur qui génère 10% par an en moyenne dans son portefeuille serait en toute logique réputé assumer moins de risques que celui qui bénéficierait d'un rendement de 20% annuellement. 


Un fort rendement doit-il se concrétiser nécessairement par l'acceptation d'un risque accru? Notre avis sur la question ne vous surprendra guère. Nous répondrions bien sûr par la négative. Toutefois, vous serez peut-être étonné si l'on vous mentionne qu'un gain potentiel plus significatif accompagne souvent les titres les moins risqués. Comment est-ce possible?


Pour mieux comprendre notre point, utilisons l'immobilier comme exemple. Deux propriétés de taille et de qualité similaires sont en vente à des prix différents à l'intérieur d'un territoire aux caractéristiques semblables. Le prix demandé pour la propriété ''A'' s'élève à 200 000$, alors que pour ''B'',  on exige un montant de 150 000$ seulement. Dans les deux cas, nous supposons un prix de vente de 300 000$ dans 5 ans, et pour fins de simplicité, nous omettrons de discuter des flux de trésorerie générés par les loyers. 


À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont associés et gestionnaires de portefeuille chez Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Mis à jour le 11/05/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

01/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont marqué l'actualité boursière? SNC-Lavalin et Facebook en font partie.

Blogues similaires

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.