Comment évaluer un actif ou une entreprise?

Publié le 04/04/2011 à 17:09, mis à jour le 08/04/2011 à 13:49

Comment évaluer un actif ou une entreprise?

Publié le 04/04/2011 à 17:09, mis à jour le 08/04/2011 à 13:49

BLOGUE.

Combien valent les entreprises que vous dénichez à la bourse? Possédez-vous une formule précise? Voilà une question qui peut engendrer bien des réponses. Si tout le monde s'entendait sur une méthode d'évaluation, la bourse ne fluctuerait pas autant qu'elle le fait tous les jours!

Nous retenons deux méthodes distinctes, applicables selon les situations. La première consiste à appliquer un multiple aux profits. Par cette méthode, on sous-entend que les profits sont récurrents, et de préférence, croissants. Son utilisation confère un grand avantage. Elle permet d'évaluer les actifs intangibles, puisque le calcul repose sur les flux de trésorerie sur plusieurs années. Apple constitue un titre qui se prête bien à cette méthode. Lors de sa dernière année fiscale complétée, Apple a enregistré un profit de 14G$. Si nous prévoyons une croissance de 50% des profits, on obtient 21G$. À ce montant, nous appliquons un multiple qui tient compte de la croissance des bénéfices ainsi que des risques inhérents à la société. Ce multiple est sujet à beaucoup de subjectivité. Comme nous ne connaissons pas avec précision quelle sera la croissance future des profits, nous devons user de notre jugement.

Nous pensons qu'un ratio cours-bénéfices de 15 reflète une certaine prudence, alors qu'un ratio de 20 ou 25 verse dans l'optimisme. La valeur marchande actuelle d'Apple est de 320G$. Si les profits de 21G$ se matérialisent, le ratio final sera de 15. Nous recommandons aux investisseurs d'utiliser souvent la valeur totale des entreprises, plutôt que les valeurs par action (21G$ au lieu d'environ 23$ par action). Cette habitude nous amène à nous familiariser avec les ordres de grandeur. Une société de 320G$ évoluera dans un contexte différent qu'une petite société de seulement 50M$.

Blogues similaires

Le marché baissier envoie des recrues dans les mains d'acquéreurs

BLOGUE. La dépréciation de dentalcorp et de Converge Technology attire des offres. D'autres pourraient suivre.

Bourse: analyse des résultats des six grandes banques canadiennes avec Luc Girard

02/12/2022 | Denis Lalonde

BALADO. La Banque Royale et la Banque TD ont particulièrement retenu l'attention cette semaine.