Pénurie de main-d'oeuvre: 27 mois pour une résidence permanente

Publié le 12/04/2021 à 14:52

Pénurie de main-d'oeuvre: 27 mois pour une résidence permanente

Publié le 12/04/2021 à 14:52

(Photo: Adrien Olichon pour Unsplash)

Un texte de Pamela Lavra


COURRIER DES LECTEURS. Les candidats à la résidence permanente n'attendent que six mois dans les autres provinces du Canada, alors qu’au Québec, nous attendons en moyenne 27 mois !

Même si vous avez été sélectionnés comme travailleur qualifié, maîtrisant le français, par la province du Québec, vous devez tout de même attendre. 

Je vis, je travaille et je paie les impôts au Québec depuis février 2016 et je ne suis toujours pas résidente permanente. J’ai attendu 27 mois déjà au niveau fédéral et je n'ai aucune idée du temps que cela prendra encore. La seule réponse que j'obtiens lorsque je communique avec Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada est que chaque demande est différente et que les retards sont causés par la COVID-19. 

Je ne peux pas prévoir de quitter temporairement le Canada, parce que je pourrais devenir résident permanent à tout moment et de ce fait, je pourrais avoir des difficultés à revenir au Canada. Je pourrais aussi attendre des années de plus. De nombreux candidats attendent 30, 35 mois, voire 40 mois. 

Le Québec a mis en place des programmes pilotes pour trois catégories de travailleurs. J'appartiens à l'un d'entre eux (secteur informatique), mais cela ne semble pas rendre ce processus plus rapide ni même équitable, pour moi. 

J'envisage de quitter le Canada, de donner mes contributions, mes compétences et payer mes impôts, ailleurs… et c’est bien dommage pour un pays qui dit manquer cruellement de main-d’œuvre.

À propos de ce blogue

La réaction de Les Affaires réserve cet espace aux lecteurs qui voudraient réagir aux textes d’opinions et d’analyse publiés sur son site internet par ses chroniqueurs et ses experts invités. Seuls les textes respectueux et clairement argumentées seront considérés. Les propos tenus dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Les personnes souhaitant publier une lettre d’opinion dans la rubrique Forum sont invitées à soumettre leur texte à redactionlesaffaires@groupecontex.ca

Sur le même sujet

Immigration: le maillon faible du «gouvernement économique» de Legault

Édition du 14 Avril 2021 | Jean-Paul Gagné

DROIT AU BUT. La Coalition avenir Québec (CAQ) s’est fait élire en (CAQ) s’est fait élire en promettant aux Québécois...

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.