Sept résolutions pour avoir du succès en affaires

Publié le 13/01/2015 à 16:12

Sept résolutions pour avoir du succès en affaires

Publié le 13/01/2015 à 16:12

Le texte qui suit est signé par Guillaume Fortin, président de Neurométric.

Pour plusieurs, «début de nouvelle année» rime avec «résolutions». Remplis de bonnes intentions, nous nous efforçons chaque année d'identifier une foule de choses que nous aimerions accomplir et atteindre dans la nouvelle année. Voici quelques suggestions de résolutions pour les entrepreneurs qui souhaitent avoir du succès en 2015 :

1. Faire un bilan

Prendre des résolutions signifie d’abord le fait de dresser un bilan des bons et des mauvais coups de l’année qui s’est achevée. C’est spécifiquement cette introspection qui déterminera nos résolutions à prendre ainsi que les objectifs que l’on souhaite atteindre. Faites le bilan de votre progression en tant qu’entrepreneur et de votre entreprise, de la qualité de votre produit ou service, de la promotion et la vision d’entreprise, de vos pivots, de votre marché, des opportunités manquées, de votre gestion du temps, de vos relations avec vos associés, employés et clients. Une fois ce bilan préparé, vos résolutions viendront naturellement!

2. S’entourer

Les entrepreneurs sont loin (hélas) d’avoir la science infuse. Avoir une bonne idée et être persévérant n’est pas garant de succès, car l’entrepreneuriat est d’abord et avant tout un travail d’équipe. Il est donc important de bien s’entourer. Associées, employés, clients, partenaires, mentors, coachs, entourez-vous de gens intelligents, persévérants, complémentaires et qui comprennent bien votre vision. Ayez l’oreille attentive et écoutez votre entourage. L’humilité est une caractéristique essentielle des bons entrepreneurs.

3. Réseauter

Sortez de votre bureau ou de votre sous-sol! Que ce soit afin de créer des opportunités ou pour échanger des idées, réseautez le plus souvent possible. Trouvez les activités de votre région les plus susceptibles de vous faire progresser en tant qu’entrepreneur, mais également votre entreprise. Le Québec, particulièrement Montréal, se dessine progressivement comme un pôle incontournable de l’entrepreneuriat au pays. Alors chers entrepreneurs, vous n’avez aucune excuse pour ne pas participer aux multiples événements de 2015 liés à l’entrepreneuriat ou aux secteurs de votre industrie!

4. Être créatif

Manque de revenu. Manque de financement. Manque de ressources. Promotion inefficace. La résolution de problèmes fait partie des tâches quotidiennes de la grande partie des entrepreneurs. Ainsi, il y a peu d’occasions dans lesquelles l’entrepreneur ne se doit pas d’être créatif.

5. Avoir des objectifs réalistes

Vous êtes dans votre première année d’exploitation et vous prévoyez lever pour deux millions de financement ou avoir un revenu annuel d’un million? Fixez-vous des objectifs réalistes afin de mieux les atteindre. Basez-vous sur vos accomplissements de l’année précédente afin de dresser une liste d’objectifs réalistes à court, moyen et long terme.

6. Avoir une vie équilibrée

Souvent la résolution la plus oubliée par les entrepreneurs. Bien que vous avez rechargé les batteries pendant le temps des fêtes, assurez-vous de ne pas manquer d’énergie d’ici Noël prochain. Gérez d’abord votre temps soigneusement. Passez au moins une journée par semaine à l’extérieur du bureau. Activez-vous, car l’activité physique augmente la libération de neurotransmetteurs favorisant la mémorisation, l’apprentissage et le multitasking. Ah oui, j’oubliais : en passant, ce n’est pas seulement durant le temps des fêtes que l’on peut passer du temps avec nos proches.

7. Enjoy and have fun

Disons les vraies affaires : l’entrepreneuriat n’est pas de tout repos. Profitez du moment présent et fêtez vos bons coups. Ayez du plaisir, car l’entrepreneuriat est une excitante aventure!

Et vous, quelles sont les vôtres?

 

À propoa de Guillaume Fortin :

Guillaume Fortin est co-fondateur et président de Neurométric, une agence de neuromarketing. Fondée en 2013, Neurométric offre des solutions scientifiques afin de sonder les processus inconscients et les réactions émotives des consommateurs face à un stimulus marketing. Guillaume vient de terminer son doctorat en neuropharmacologie à l’Université de Montréal.

Sur le même sujet

À la une: mentorat, parrainage et coaching

Édition du 20 Juillet 2019 | Les Affaires

Conscientes de leur popularité auprès des employés, les entreprises multiplient les programmes de jumelage.

À la une: certifié Québec

Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires

Cette semaine, la naissance divers programmes de promotion d'achat local, comme la certification «Bien fait ici».