Voici le Top 10 de la chronique «Espressonomie» en 2018 !

Publié le 20/12/2018 à 06:06

Voici le Top 10 de la chronique «Espressonomie» en 2018 !

Publié le 20/12/2018 à 06:06

Un irrésistible et salutaire besoin de comprendre... Photo: DR

Le temps des Fêtes approche à grands pas, et avec lui, le moment de faire des bilans. En particulier celui de la chronique «Espressonomie», après une année clairement marquée par la brûlante actualité économique.

Lesquels de mes textes vous ont le plus intéressé ? Quels sujets vous ont vraiment tenu à cœur ? Qu’est-ce qui vous a vraiment fait réfléchir sur l’impact que l’économie a sur votre quotidien?

Qu’offrir à Noël ? C’est simple : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

Pour le savoir, rien de mieux, je pense, qu’un Top 10. C’est-à-dire l’essentiel des textes qui ont le plus attiré votre attention, en termes de nombre de pages vues et de temps moyen de lecture.

Voici donc, pour vous, la crème de la crème d’«Espressonomie» de l’année écoulée:

1. Les employeurs canadiens vont droit dans le mur !

2. Mesdames, oubliez les sites de rencontres !

3. Le bitcoin, un véritable cheval de Troie !

4. Les employeurs canadiens vont droit dans le mur 2 !

5. Donald Trump est-il en train de violer la démocratie ?

6. Non, Montréal n’est pas la capitale mondiale de l’IA !

7. Votre salaire ne progresse toujours pas ? Voici pourquoi !

8. Les GAFA ont-ils fait un pacte avec le diable ?

9. Milléniaux vs. Baby-boomers, le film apocalyptique !

10. Le salutaire pouvoir du «non»

Qu’est-ce qui ressort de ce palmarès ? Hum… À première vue, le déboulonnement de mythes : on y trouve la révélation que les entrepreneurs canadiens font preuve de beaucoup trop de prudence, et ne sont donc pas les audacieux que l’on imagine souvent ; la vérité crue sur des outils numériques devenus d’usage courant, à l’image des sites de rencontres ; un éclairage inédit sur les cryptomonnaies, mettant au jour le fait qu’elles sont en mesure de dynamiter nombre de pans de nos économies ; ou encore, la dénonciation des périls aussi dangereux qu’insoupçonnés que représente l’intelligence artificielle (IA). Autant d’informations et de réflexions à la fois inédites et dérangeantes pour qui entend mieux comprend l’écosystème socioéconomique dans lequel il évolue.

À cela s’ajoute, je pense, la soif d’explications. C’est que notre quotidien est marqué par différents phénomènes économiques qui nous paraissent simples, mais qu’en vérité nous ne saisissons pas si bien que ça : l’emploi, la monnaie, le salaire, etc. Et il convient de mieux les cerner et de mieux les appréhender pour être bel et bien en mesure de grandir harmonieusement au sein du réseau de connexions que représente notre vie sociale et économique. Ce que, semble-t-il, vous cherchez et – je l’espère – trouvez dans les chroniques d’«Espressonomie».

Bref, il est clair que, vous comme moi, nous traversons une période riche en turbulences. Ce qui nous pousse à chercher des balises à même de nous sortir de la tempête, de nous amener à un point à l’horizon où les cieux semblent un peu plus calmes, voire carrément bleus. Promis, vous pouvez compter sur moi pour tenter de déceler les plus proches, et donc les plus accessibles pour nous tous, tout au long de l’année à venir !

D’ici là, positivons, et laissez-moi vous souhaiter de joyeuses Fêtes et une belle année 2019, remplie de petites comme de grandes joies !

[Photo: DR]

*****

Espressonomie

Un rendez-vous hebdomadaire dans Les affaires et Lesaffaires.com, dans lequel Olivier Schmouker éclaire l'actualité économique à la lumière des grands penseurs d'hier et d'aujourd'hui, quitte à renverser quelques idées reçues.

Découvrez les précédents billets d'Espressonomie

La page Facebook d'Espressonomie

Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

 

Sur le même sujet

Tout, tout, tout sur les dessous de la finance!

02/12/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. La blockchain, le Brexit, la SEC et autres titrisations n'auront plus de secrets pour vous.

Les Québécois, bons derniers en matière de santé financière!

29/11/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Nos finances personnelles sont les plus anémiques du pays, voici pourquoi c'est terriblement dangereux.