Sept conseils pour les entrepreneurs en recherche de financement

Publié le 07/06/2012 à 09:17, mis à jour le 11/06/2012 à 14:09

Sept conseils pour les entrepreneurs en recherche de financement

Publié le 07/06/2012 à 09:17, mis à jour le 11/06/2012 à 14:09

BLOGUE. L'émission Dans l'oeil du Dragon terminait sa première saison, le 4 juin 2012. Nous avons pu voir quelques facettes réelles de l’entrepreneuriat en général, surtout celle reliée à la recherche de financement qui demande souvent de bien se préparer avant la rencontre d'investisseurs.

Durant les émissions, grâce au mot-clic #oeildudragon, j'échangeais régulièrement avec les autres téléspectateurs. Je leur ai, entres autres, demandé ce qu'ils avaient retenu de la première saison. J'ai poursuivi avec un petit sondage sur le groupe Linkedin et la page Facebook de la fondation de l'entrepreneurship. Puis, j'ai adapté les commentaires qui revenaient le plus souvent sous forme de conseils pour les entrepreneurs.

Voici donc sept conseils pour les entrepreneurs qui désirent présenter un projet à des investisseurs.

Bien se préparer

Assurez-vous de bien connaître vos besoins et d'analyser les différentes options possibles pour mieux négocier. Lisez au sujet des investisseurs que vous rencontrez. Testez votre «pitch» devant différentes personnes de votre entourage et demandez leurs de vous critiquer. Ayez en main votre modèle d'affaires imprimé afin de le présenter aux investisseurs. Créez ou modifiez, au besoin, votre site Web et soyez présent sur les médias sociaux. Assurez-vous d'avoir tout ce qu'il faut avant la présentation.

Racontez une histoire

Osez raconter ce qui vous a amené à l'idée de votre projet, les risques que vous avez pris pour avancer celui-ci, comment vous avez appris de vos erreurs, les obstacles rencontrés, vos réussites, etc. Une histoire de votre parcours permet à l'investisseur de mieux déterminer votre profil entrepreneurial, votre résilience en affaires et de voir vos forces ainsi que de sa possibilité d’implication dans votre projet.

Parlez du problème que vous allez résoudre

 Montrez un exemple concret qui illustre un problème que votre entreprise peut résoudre. Faites en sorte qu'il soit évident. Faites référence à des statistiques s'il le faut. Rappelez-vous que les investisseurs ont besoin de comprendre si votre projet répond à une demande réelle afin de mieux évaluer leurs investissements.

Soyez compréhensible

 Évitez d'utiliser des mots complexes afin que votre présentation soit accessible à tous. C'est en réussissant à expliquer clairement votre projet, dans un langage simple que vous augmentez vos chances de réussite. Rappelez-vous que vous allez avoir peut-être à présenter votre projet devant des investisseurs qui ne possèdent aucune connaissance de votre marché ou de votre secteur d'activité.

Soyez crédible

Même si le plan d'affaires dans son intégrité n'est pas toujours nécessaire, assurez-vous d'avoir un modèle d'affaires solide à présenter afin que les investisseurs puissent avoir une meilleure idée des retombées de leurs investissements à court, moyen et long terme. Parlez de la croissance de votre marché et montrez votre vision à long terme de votre projet. Parlez de vos partenaires et collaborateurs sérieux. Montrez que vous croyez en votre produit, que vous l'avez testé. Parlez de vos ventes, des recommandations ou des résultats concrets obtenus par des clients. L'absence de ces éléments a eu un impact négatif pour plusieurs entrepreneurs ayant fait leur apparition à l'émission Dans l'oeil du Dragon.

Soyez honnête

Restez honnête devant les investisseurs. Évitez de vouloir impressionner en faisant référence à des partenaires inexistants ou encore en essayant d'éviter de parler de problèmes délicats avec votre projet ou en lien avec votre parcours. Rappelez-vous que les investisseurs s'informent beaucoup à votre sujet et au sujet de votre entreprise et qu'ils auront des questions pouvant trancher leur décision s'ils doutent de quelque chose de malhonnête dans votre présentation.

Soyez mémorable

Tout au long de votre présentation, faites en sorte qu'elle reste mémorable auprès des investisseurs. Usez de votre créativité tout en partageant votre passion. Créez par exemple une attention dès le début de la présentation en posant une question aux investisseurs, en racontant une anecdote en lien avec votre parcours ou votre projet, en vous transformant en acteur afin d'illustrer une situation possible avec votre projet, etc.

Qu'en pensez-vous ? Ajouteriez-vous d'autres conseils ?


------------------------

Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.

Échangez avec Kim Auclair sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Blogues similaires

Tout recommencer

BLOGUE INVITÉ. L'hiver s'annonce dur pour les minorités, déjà plus éprouvées par les conséquences de la pandémie.

Le Panier bleu transactionnel, encore une fausse bonne idée

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement annonce une version transactionnelle du Panier Bleu pour septembre prochain. Misère.

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...