Quel est le moment idéal pour faire son plan d'affaires ?

Publié le 16/05/2013 à 10:25, mis à jour le 16/05/2013 à 09:16

Quel est le moment idéal pour faire son plan d'affaires ?

Publié le 16/05/2013 à 10:25, mis à jour le 16/05/2013 à 09:16

BLOGUE. Le 25 avril 2013, avait lieu la première foire des entrepreneurs de Québec. Lors de cet événement, Caroline Néron, qui connaît actuellement du succès avec son entreprise de bijoux, était invitée à titre de conférencière. Elle nous confiait, en autres, qu'elle avait lancé son entreprise sans plan d'affaires.

Il se trouve qu'actuellement plusieurs ressources professionnelles et livres de référence présentent le plan d'affaires comme la première étape que tout entrepreneur doit réaliser pour lancer son entreprise.

Oui, c’est vrai que le plan d’affaires peut être essentiel pour certains projets, mais pas nécessairement pour tous les types d’entreprises. Dont-on continuer de dire qu'il est absolument nécessaire lors du démarrage d’entreprise ? Quel est le moment idéal pour faire son plan d'affaires ?

Le sujet a été déjà abordé plusieurs fois par Claude Ananou, Coauteur des livres "De l'intuition au projet d'entreprise" et " Réussir sa création d'entreprises - sans business plan" dans les dernières années. Son article : Est-il vraiment utile d’avoir un plan d’affaires?,écrit en 2007,avait d'ailleurs attiré mon attention.

Je me rappelle, pour ma part, d'avoir amorcé un plan d'affaires en partant ma première entreprise. La raison principale était que je désirais participer à un concours et qu’un des critères pour accepter ma candidature était de présenter un plan d’affaires. C'est à ce moment là que j'ai compris qu'il fallait investir beaucoup de temps dans cette démarche et que l’on peut se décourager facilement à le faire. Concilier le travail qui nous appelle, les mandats en cours, avec la production et la rédaction d’un plan d’affaires est très ardu surtout lorsque l’on a aucune expérience dans ce domaine et que nous n’avons pas les moyens en démarrage d’entreprise d’investir pour déléguer cette tâche à une personne spécialisée pour le concevoir.

Pour Niviti, j'ai décidé de démarrer sans plan d'affaires. Tout comme Caroline Néon, je suis passée à l'action rapidement avec des essais et des erreurs. Je me suis concentrée d'abord à réaliser des ventes et trouver des clients pour mieux comprendre les besoins de ces derniers et les opportunités qui se présentaient à moi. Après un an d'activité, voulant débuter à nouveau la rédaction d'un plan d'affaires, j'ai décidé d'utiliser l'accompagnement d'affaires par opportunité ( a20 ). Il s'agit, plus précisément d'une méthode basée sur celle de SynOpp qui est construite en 7 étapes;

• Besoin et attitude entrepreneuriale

• Solutions convaincantes et règles du jeu

• Avantages concurrentiels

• Potentiel de marché, définition des niches

• Incertitudes et risques

• Plan d'action

• Applications concrètes

Cette approche m'a permis d'identifier et de confirmer les occasions d'affaires que j'avais saisies durant la première année de mon entreprise. J'ai ensuite produit mon plan d'affaires à partir de cette méthode. La tâche fut plus facile parce que j'ai compris pourquoi je le faisais. J’étais plus avancée dans mon projet et automatiquement plus prête à réaliser mon plan d’affaires.

Alors, quel est le moment idéal pour réaliser son plan d'affaires ? 

Je vous dirais que le meilleur moment est quand vous avez réellement besoin de financement et que vous désirez passer à une nouvelle étape. Si vous n'avez pas encore déterminé vos sources de revenus ou que vous êtes encore à la recherche de clients, je vous conseillerais d'attendre un peu avant d'aller voir des investisseurs et participer à des concours qui exigent un plan d'affaires, comme critère de mise en candidature. Il est important , selon moi, de passer à l'action rapidement et de se concentrer sur les ventes en premier, car elles vous permettront, entre autres, de mieux définir vos forces, les clients que vous voulez cibler et vous donner une meilleure idée des opportunités qui se présenteront à vous dans le futur. Autrement dit, suivez votre instinct dans les débuts . À un certain moment donné dans votre cheminement en affaires, le temps sera venu et vous vous sentirez prêt à le réaliser. 

Créez un modèle d'affaires avant tout !

Il existe une belle alternative qui peut vous permettre d'éviter de passer à la rédaction d'un plan d'affaires complet et vous donner un bon point de départ pour le démarrage de votre entreprise.

Il s'agit du Business Model Canvas de Alexander Osterwalder, tiré du livre "Business Model Generation" . Je vous invite fortement à consulter la présentation du Coach Davender Gupta à ce sujet.

Êtes-vous du même avis ? Comment s'est passé la rédaction de votre premier plan d'affaires ? Connaissez-vous d'autres alternatives ? Je vous invite à me les partager dans les commentaires.

 

 

•••••••••••••••••••••••••

Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.

•••••••••••••••••••••••••

Désirez-vous en savoir plus sur la création, animation et gestion de communautés Web ? Je vous invite à consulter le blogue de mon entreprise, Niviti . Vous pouvez également échanger avec moi sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Blogues similaires

Tout recommencer

BLOGUE INVITÉ. L'hiver s'annonce dur pour les minorités, déjà plus éprouvées par les conséquences de la pandémie.

Les «buzzwords» polluent-ils votre marketing?

11/03/2021 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Entre vocabulaire à la mode et langue de bois, il n’y a souvent qu’un pas...

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...