Comment quitter son emploi pour entreprendre à temps plein?

Publié le 07/11/2011 à 07:32, mis à jour le 09/04/2012 à 01:37

Comment quitter son emploi pour entreprendre à temps plein?

Publié le 07/11/2011 à 07:32, mis à jour le 09/04/2012 à 01:37

BLOGUE. Comment quitter son emploi pour entreprendre à temps plein? En début d'année 2011, j'ai reçu un message sur LinkedIn d’une personne souhaitant obtenir des conseils pour quitter son emploi afin de se lancer en affaires à temps plein. Pour être en mesure de bien lui répondre,  j'ai pris l'initiative de consulter mon réseau de contacts professionnels sur Linkedin.

Considérant que l'entrepreneur doit savoir prendre des risques et souvent faire beaucoup de sacrifice dès le départ et que chaque situation est différente, je vous partage 13 conseils que j'ai retenus parmi les nombreuses réponses reçus. 

1. Faites une analyse de vous même. Écrivez vos forces et faiblesses. Énumérez également vos meilleures réalisations au travail jusqu'à aujourd'hui. Pensez aux projets dont vous avez eu beaucoup de plaisir à réaliser. 

2. Écrivez les pour et les contre. Pensez à ce que ce grand changement va impliquer à court, moyen et long terme. Discutez-en avec votre entourage personnel. 

3. Définissez avec quels types de client vous aimeriez travailler.

4. Établissez-vous des objectifs clairs et précis. Par exemple, définissez-vous un salaire que vous aimeriez avoir pour la première année. Soyez réaliste. 

5. Pensez à planifier votre projet à court, moyen et long terme, mais pas trop. Laissez place à l'imprévu et l'amélioration. 

6. Prévoyez vos finances. Assurez-vous d'avoir de l'argent de côté avant de vous lancer. Pensez au fait que vous allez peut-être vivre sans salaire fixe pendant au moins 1 an. 

7. Cultivez votre réseau de contacts d'affaires avant de quitter votre emploi présent. Assistez à plusieurs événements professionnels.

8. Ciblez et rencontrez des gens complémentaires à vous. 

9. Commencez à temps partiel votre projet. Parlez en dans votre entourage. Servez-vous des commentaires pour corriger certaines faiblesses de votre projet avant de vous lancer à temps plein.

10. Osez demander de l'aide . Consultez et documentez-vous auprès d'entrepreneurs, coachs, mentors, avocats, consultants financiers, etc.

11. Apprenez à vendre.

12. Travaillez dans un domaine qui vous passionne.

13. Croyez en votre projet. Ne laissez pas les autres détruire votre motivation.

Qu'en pensez-vous ? Vous avez déjà quitté votre emploi et fait le saut ? Quels conseils donneriez-vous à ceux qui désirent quitter leur emploi pour entreprendre à temps plein ?

 

 

------------------------ 

Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.

Échangez avec Kim Auclair sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Blogues similaires

Tout recommencer

BLOGUE INVITÉ. L'hiver s'annonce dur pour les minorités, déjà plus éprouvées par les conséquences de la pandémie.

Les «buzzwords» polluent-ils votre marketing?

11/03/2021 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Entre vocabulaire à la mode et langue de bois, il n’y a souvent qu’un pas...

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...