Comment concilier affaires et amis lorsqu'on se lance tôt en affaires ?

Publié le 06/09/2012 à 08:23, mis à jour le 20/09/2012 à 08:44

Comment concilier affaires et amis lorsqu'on se lance tôt en affaires ?

Publié le 06/09/2012 à 08:23, mis à jour le 20/09/2012 à 08:44

BLOGUE. Comment vos amis réagissent-ils lorsque vous leurs parlez de vos projets d'affaires ? Pour ma part, lorsque j'étais au collège, j’étais discrète et sur la retenue pour ne pas parler trop de mes intentions à mes collègues de classe. Souvent, j'avais le sentiment que personne ne comprenait l'ambition que j'avais pour les affaires. Et même aujourd'hui, mes connaissances et amis dans ma vie personnelle ne comprennent par toujours ce que je fais réellement. «Kim, le journal les Affaires, y'a juste toi qui lit ça» est un commentaire que j'ai reçu d'une connaissance dernièrement. Il reflète très bien ma réalité. Il faut dire que mes amis ne sont pas dans le domaine des affaires. Bien que je sais que plusieurs sont fiers de moi lorsqu'ils voient que j'ai des retombées dans les médias, je préfère souvent éviter de leur en parler. Je suis consciente que ce n'est peut-être pas la meilleure façon de faire, je vois toutefois du positif dans tout ça : mes proches me permettent de décrocher totalement du boulot. 

Alors, comment un jeune entrepreneur qui se lance tôt en affaires peut-il concilier affaires et amis ? Je vous partage quelques réflexions, n'étant pas la seule dans cette situation.

Les voici :

Trouvez une phrase clé qui explique ce que vous faites

Relevez le défi de trouver une phrase clé pouvant être comprise de tous. Cette phrase doit être adaptée en fonction des activités de la personne à qui vous vous adressez. Elle doit expliquer ce que vous faites en quelques mots. C'est à la fois un défi intéressant et très utile qui peut aussi vous inspirer pour mieux vous présenter devant de nouveaux clients. Vous saurez ainsi quoi répondre à la question « que faites-vous dans la vie ?» dans votre entourage personnel. Vous n'aurez pas à tenter d'expliquer à plusieurs reprises votre secteur d'activité. Pour ma part, j'ai choisi de dire ceci à mes amis musiciens « Je fais ce que vous faites naturellement sur Facebook pour vous faire connaître comme groupe de musique ou attirer du monde à vos spectacles, sauf que je suis payée pour le faire pour des clients ». 

Ne dites pas tout à votre entourage personnel

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Blogues similaires

Tout recommencer

BLOGUE INVITÉ. L'hiver s'annonce dur pour les minorités, déjà plus éprouvées par les conséquences de la pandémie.

Les «buzzwords» polluent-ils votre marketing?

11/03/2021 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Entre vocabulaire à la mode et langue de bois, il n’y a souvent qu’un pas...

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...