Soyez sensible aux objectifs de vos supérieurs

Publié le 19/05/2020 à 15:48

Soyez sensible aux objectifs de vos supérieurs

Publié le 19/05/2020 à 15:48

Vous devez vous demander : quels sont les projets de mon dirigeant ? (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. L’un des principes essentiels pour gérer ses supérieurs est de comprendre ce qui motive et anime votre patron.

Dans mon billet précédent, j'ai expliqué pourquoi la gestion de ses supérieurs est un outil efficace, particulièrement pour les membres des générations Z et Y.

Nous avons tous quelqu'un au-dessus de nous qui décide de notre sort professionnel, qu'il s'agisse d'un directeur, du président du conseil d'administration, ou d'actionnaires, et savoir exactement ce qu'il ou elle veut réaliser peut aider tout employé à approfondir sa relation avec son supérieur.

Une communication efficace repose en grande partie sur la compréhension des préférences de votre interlocuteur en matière de communication, mais ce n'est pas suffisant.

En prenant en compte ses motivations, votre dialogue sera d'autant plus productif.

Vous devez vous demander : quels sont les projets de mon dirigeant ?

Lorsque j'enseigne à de jeunes cadres, je suis toujours surpris de voir nombre d'entre eux qui ne savent pas quelles sont les cinq principales priorités de leur supérieur.

Le conseil que je leur donne est simple : « si vous ne savez pas, allez leur demander. »

Ce manque de sensibilisation aux motivations de ses supérieurs n'est pas un phénomène nouveau.

Dans leur article « Managing Your Boss » publié dans la Harvard Business Review, John Gabarro et John Kotter écrivent : « Certains supérieurs énoncent leurs attentes de manière très explicite. Mais la plupart ne le font pas. En fin de compte, c'est au subordonné qu'il incombe de découvrir quelles sont les attentes du patron. »

Si vous pouvez aider votre patron à réaliser l'une de ses cinq priorités, il vous en sera reconnaissant.

Sur quoi se concentre votre patron cette année ? La réponse à cette question vous aidera à être plus créatif dans votre gestion de votre supérieur.

N'attendez pas qu'il vous indique ses priorités. Invitez-les à prendre un café, ou ces jours-ci, invitez-les à discuter sur Zoom, et demandez-leur.

Cela vous aidera à indiquer à vos collègues comment contribuer aux objectifs de l'organisation dans son ensemble.

La vision du patron

Dans la plupart des organisations, la stratégie de l'organisation vient du sommet, des cadres ou du PDG en particulier.

Dans un monde où la stratégie est plus émergente, la stratégie voit le jour au bas de la pyramide hiérarchique de l'organisation, mais elle se précise toujours lorsqu'elle atteint le sommet de la structure.

Les objectifs des cadres doivent, ou du moins devraient, s'accorder avec l'orientation du PDG.

Ses objectifs se répercutent sur le reste du personnel, qui contribuent à la réalisation d'une partie de la stratégie générale de l'organisation.

Comme une équipe d'aviron, en ramant tous à l'unisson, on progresse de façon beaucoup plus efficace que si chaque membre de l'équipe ramait séparément.

Pour les membres de la génération X et les Boomers, notre devoir est d'expliquer ce sur quoi nous nous concentrons, et pour quoi nous le faisons.

On doit communiquer ce raisonnement clairement et fréquemment aux membres des générations Y et Z.

Lorsque vous expliquez le motif derrière vos actions, vous devez être prêt à peaufiner et parfois même à modifier radicalement vos projets en fonction des suggestions de vos employés.

Bien que certains d'entre vous puissent se méfier de cette approche collaborative, cette ouverture aux commentaires permettra aux plus jeunes de se sentir entendus et valorisés au sein de votre équipe, et elle sera également bénéfique pour vous et votre organisation.

L'ancienne approche de ne jamais s'excuser, ni s'expliquer a longtemps disparue.

Bien que la pandémie actuelle ait ralenti une majorité de secteurs, elle offre aux équipes une occasion unique d'atteindre certains objectifs sur le long terme.

Par exemple, est-ce que votre responsable aimerait réorganiser le site web depuis plusieurs années, mais ne trouve jamais le temps de le faire ?

Ce ralentissement du cycle économique est l'occasion idéale de lui présenter une proposition de restructuration du site à réaliser au cours des prochaines semaines afin qu'il soit prêt dès la reprise des activités.

Pensez aux objectifs et aux priorités de votre responsable et mettez-vous au travail.

Si vous comprenez les projets de votre responsable, ceux de son supérieur et ceux de l'organisation et que vous vous y conformez, vous aurez une carrière plus fructueuse, car vous répondrez aux attentes de vos supérieurs de façon plus efficace.

Vos gérants vous apprécieront et vous remarqueront pour vos efforts.

Maintenant, si vous n'êtes pas d'accord avec leur programme, il est peut-être temps de passer à autre chose, bien qu'en pleine pandémie, il vous faudra surement attendre avant de procéder à un changement de carrière radical.

Un peu de patience est peut-être de mise.

 

Karl Moore et Matthieu Manzoni. Karl est professeur associé à la Faculté de gestion Desautels et Matthieu est étudiant au baccalauréat en commerce, tous deux à l'Université McGill. L’article a été traduit vers le français par Marie Labrosse, étudiante en maîtrise de littérature anglaise, aussi à l'Université McGill.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de ce blogue

Chaque semaine, Karl Moore, professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, s’entretient avec des dirigeants d’entreprise de calibre mondiale au sujet de leur parcours, les dernières tendances dans le monde des affaires et l’équilibre travail-famille, notamment.

Karl Moore

Sur le même sujet