Numériser ses activités à la manière de Val Desjardins

Publié le 15/10/2020 à 11:09

Numériser ses activités à la manière de Val Desjardins

Publié le 15/10/2020 à 11:09

(Photo: courtoisie)

BLOGUE INVITÉ. Val Desjardins, entraîneuse des vedettes, militante LGBTQ+ et entrepreneuse, a été l’une des premières à fermer son studio à Montréal le 13 mars 2020. Avec 250 clients circulant chaque jour à travers les 1800 mètres carrés, la propriétaire du studio ne pensait pas pouvoir garantir la sécurité de ses clients et de son personnel.

« Les gens viennent me voir parce qu’ils me font confiance pour prendre soin de leur santé et de leur bien-être, fait remarquer Mme Desjardins. L’ironie de la menace d’une pandémie virale était trop grande. »

Au départ, elle ne voyait pas la fermeture comme une décision à long terme, s’attendant à ce qu’elle ne dure que quelques semaines. Lorsqu’il est devenu évident que ces semaines allaient s’étendre sur plusieurs mois, elle a commencé à partager gratuitement du contenu de remise en forme en direct sur Instagram pour soulager ses clients en isolation. Elle a immédiatement remarqué les avantages de l’offre pour elle-même et pour ses clients les plus fidèles. En publiant régulièrement, soit deux fois par semaine, elle a vu le nombre de personnes visionnant ses vidéos passer de 100 à 400 personnes.

« En nous manifestant chaque semaine, nous avons permis à des personnes qui, pour des raisons géographiques ou socio-économiques, ne pouvaient pas s’entraîner avec moi ou l’équipe de notre studio, explique-t-elle. Tout à coup, nous étions là pour eux, nous étions en contact avec eux. »

À partir de là, son offre numérique a continué à se développer de façon organique. Au fil du temps, les téléspectateurs ont commencé à offrir de l’argent à Mme Desjardins pour la remercier de son investissement dans leur bien-être. Elle se sentait touchée par ce soutien, mais elle voulait savoir avec certitude combien d’utilisateurs adopteraient une expérience monétisée. Elle a créé une liste de diffusion pour évaluer l’intérêt et a reçu plus de 300 réponses exprimant leur soutien pour le projet.

« J’avais besoin d’une action pour prouver que c’était vraiment un besoin et ensuite j’étais heureuse d’investir de l’argent et de créer une plateforme, dit-elle. Et c’est exactement ce qui s’est passé. »

Dans les 24 heures qui ont suivi le lancement de son studio numérique Pump Digital Studio, 100 personnes s’étaient inscrites. Aujourd’hui, elle compte deux fois plus de clients qui suivent ses cours de fitness en direct et de manière décalée tout au long de la semaine. L’offre, qui coûte 100 dollars par mois, permet aux utilisateurs d’accéder à une plateforme numérique autonome sur laquelle Mme Desjardins télécharge près de 25 heures de contenu par mois. Trois autres entraîneurs avec lesquels elle collabore proposent différents styles de cours, notamment des cours de musculation et de barre. En plus du conditionnement physique que Mme Desjardins propose, sa programmation met également l’accent sur l’importance du bien-être émotionnel. Les cours à distance avec elle et son équipe offrent une connexion personnelle qui contribue à motiver les participants à s’entraîner même lorsqu’ils sont chez eux.

Mme Desjardins et son équipe donnent un nombre fixe de cours en direct qui sont classés dans la bibliothèque de contenu aux côtés d’autres vidéos préenregistrées. Son objectif est d’accumuler des centaines d’heures de vidéos si diverses qu’elles puissent devenir la référence de ses clients pour tous leurs besoins de remise en forme, de la séance d’étirement de 10 minutes aux entraînements en intervalles à haute intensité de 45 minutes. Grâce à son expérience en matière de vidéographie et d’organisation d’événements, Mme Desjardins a créé un produit qui se distingue des cours de fitness à distance typiquement donnés sur Zoom, tant par sa qualité que par sa durabilité.

« Dans le passé, je n’étais pas intéressée par le passage au numérique, dit-elle. Maintenant, j’en vois la puissance et la commodité, surtout en ce moment. Ce mode d’opération offre de la flexibilité. »

L’engagement personnel de Mme Desjardins envers sa clientèle a également alimenté le succès de son studio numérique. Elle s’efforce de se montrer authentique et digne de confiance dans chaque interaction avec ses clients - même si cette interaction peut se produire plusieurs heures plus tard sur l’écran de leur téléphone portable.

« Je montre que je fais tout ce que je peux et que nous sommes tous dans le même bateau, dit-elle. Les gens ont besoin de cette expérience collective et de cette confiance. Et comme pour les studios physiques avant, tant que vous fournissez constamment un produit honnête et de qualité, il y a de la place pour tout le monde. »

Pour être en mesure de garantir cette attitude, Mme Desjardins a dû réajuster son point de vue sur le travail et la vie. La numérisation et l’enseignement dans un nouveau format exigent un niveau d’attention accru, une précision linguistique et une expertise générale de la forme physique. Pour dispenser une formation de haut niveau, elle a appris à faire passer ses besoins personnels avant tout.

« Il est important pour moi de prendre soin de moi et de donner la priorité à mon bien-être afin que je puisse diriger et rendre service correctement pendant la pandémie, car les gens ont plus que jamais besoin de soutien, dit Mme Desjardins. Cette vieille façon de se bousculer et de s’oublier soi-même pour faire passer le gain financier et les besoins des clients et de l’équipe avant les siens ne fonctionne plus. »

Même si ses cours et sa formation sont constamment disponibles par le biais de son studio numérique, elle insiste toujours sur l’importance de la récupération. En se concentrant sur la construction d’une plateforme originale qui est durable pour son entreprise et pour elle-même, elle pratique le bien-être complet qu’elle prêche dans les affaires et dans la remise en forme.

 

Karl Moore et Marie Labrosse. Karl est professeur associé à la Faculté de gestion Desautels et Marie est étudiante en maîtrise de littérature anglaise, tous deux à l’Université McGill.

À propos de ce blogue

Chaque semaine, Karl Moore, professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, s’entretient avec des dirigeants d’entreprise de calibre mondiale au sujet de leur parcours, les dernières tendances dans le monde des affaires et l’équilibre travail-famille, notamment.

Karl Moore

Sur le même sujet

Devenez un as de la communication en vidéoconférence

21/10/2020 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Laisser votre caméra fermée n'est pas anodin!

Enquête sur la gestion d'Instagram des données personnelles

19/10/2020 | AFP

La Commission irlandaise pour la protection des données a ouvert deux procédures distinctes le mois dernier.