Le leadership selon un aumônier et coach de vie

Publié le 29/01/2020 à 11:38

Le leadership selon un aumônier et coach de vie

Publié le 29/01/2020 à 11:38

(Photo: Cowomen/Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. Un aumônier agit à titre de coach de vie pour sportifs professionnels au sein des équipes des Alouettes, de l’Impact et des Canadiens de Montréal. Même le Rocket de Laval fera bientôt appel à ses services pour supporter moralement ses joueurs. Son nom : Lorenzo Della Foresta.

Mais ce pasteur et entrepreneur ne réserve pas ses services de soutien qu’aux athlètes ; il travaille aussi auprès des communautés plus larges desquelles il fait partie.

En grandissant, M. Della Foresta aidait son père, un entrepreneur et propriétaire d’une entreprise métallurgique et d’une épicerie italienne, sur des projets de construction et dans son magasin.

C’est sa mère qui est responsable de son introduction à la religion.

« Elle était la chef spirituelle de la maison, se souvient-il. Elle a fait de la foi une partie essentielle d’une vie pleinement vivante et humaine. C’était quelque chose que nous devions toujours intégrer dans tout ce que nous faisions. »

Enfant, il s’efforçait d’identifier une passion authentique. Pour faire plaisir à son père, il disait souvent qu’il avait l’intention de devenir architecte. Cependant, avec le temps, M. Della Foresta s’est découvert un intérêt pour le marketing et la stratégie de marque, ce qui l’a amené à étudier la théologie et le management à l’université.

« J’adore examiner ce que d’autres personnes font pour définir leurs valeurs et comment elles les communiquent à un public, dit-il. Je suis fasciné par la façon dont on peut communiquer son essence et les principes directeurs de son existence. »

Son rôle en tant qu’aumônier et coach de vie pour les Alouettes de Montréal et l’Impact de Montréal comporte de multiples facettes. Ses séances n’ont pas nécessairement une composante spirituelle et dépendent entièrement des besoins du joueur. M. Della Foresta accompagne les athlètes tout au long de leur carrière au sein de l’équipe. Il les aide à surmonter leurs problèmes personnels et interpersonnels, comme leurs craintes de perdre leur statut dans l’équipe en raison d’une blessure ou d’une mauvaise performance. L'aumônier les guide même dans l’élaboration d’un plan de vie à la suite de leur carrière sportive professionnelle.

« C’est encourageant de voir que l’impact que l’on peut avoir ne se limite pas à l’aspect spirituel, mais qu’il touche réellement tous les aspects d’une personne», dit-il. 

Afin d’encourager les joueurs et les gestionnaires à adopter son approche holistique du rôle, M. Della Foresta a obtenu des certifications en coaching de vie et en coaching de performance. Il est également très impliqué dans les activités de l’équipe et l’accompagne aux camps d’entraînement et à des réunions pour soutenir les entraîneurs et les athlètes. Sa présence pousse les joueurs à utiliser les services qu’il leur offre en tissant un lien continu entre lui et l’équipe.

« Ils ne s’ouvrent pas facilement, alors il faut du temps pour établir cette confiance et cette crédibilité, explique M. Della Foresta. C’est vraiment mon rôle : être cette personne à qui ils peuvent parler en sachant que leurs propos n’iront nulle part. Je dois être un coffre-fort pour tous ceux que je rencontre. »

Le temps que M. Della Foresta a passé avec les Alouettes et l’Impact lui a permis de mieux comprendre la dynamique du leadership. Il est d’avis que le leader hypermasculin qui existe non seulement dans la sphère sportive professionnelle, mais aussi dans la majorité des industries n’est pas nécessairement un motivateur efficace. Il espère que les entraîneurs et les directeurs généraux pourront modifier leur conception du leadership pour qu’elle comprenne une diversité de profils.

« Vous avez vos leaders très bruyants et vos leaders très discrets, mais ce dont vous avez vraiment besoin, c’est de combiner les deux profils, explique-t-il. Il faut élever la personne la plus calme au point de lui donner l’occasion de s’exprimer. Lorsqu’elle le fait, elle est très profonde et très capable de motiver ses coéquipiers, tout autant que la personne qui est toujours en train de parler. »

Les valeurs inclusives que M. Della Foresta promeut en tant que coach de vie et aumônier sportif professionnel sont à la base de la River’s Edge Community Church, qu’il a fondée en 2004 et dont il est toujours pasteur. Plutôt que d’imposer de nouveaux projets et de nouvelles idées, M. Della Foresta voulait que son église se concentre sur la communauté de Notre-Dame-de-Grâce et appuie les projets communautaires existants.

« Cette approche nous a donné une voix dans notre communauté et nous avons été invités à nous asseoir à des tables où les églises ne sont pas invitées normalement, dit-il. Nous avons pu participer à des discussions qui touchaient notre communauté. Et nous voulions aussi communiquer qu’avant d’être religieuse, une église c’est une communauté. »

La priorité de M. Della Foresta est de bâtir une communauté saine et engagée. Que ce soit dans son rôle de pasteur, d’entrepreneur, d’aumônier ou de coach de vie sportif, il n’hésite jamais à aider ceux qui l’entourent.

Lien vers le balado (en anglais seulement)

Le présent article est une transcription condensée et modifiée d’une entrevue animée par Karl Moore, professeur agrégé à l’Université McGill, dans le cadre de l’émission The CEO Series, présentée sur les ondes de CJAD et produite par Marie Labrosse, étudiante à la maîtrise en langue et littérature anglaises à l’Université McGill. L’entrevue intégrale fait partie de la plus récente saison de The CEO Series et est disponible en baladodiffusion. Willing Li. Karl est professeur agrégé, et Emily et Willing est son étudiante à la licence en Commerce à l'Université McGill.

À propos de ce blogue

Chaque semaine, Karl Moore, professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, s’entretient avec des dirigeants d’entreprise de calibre mondiale au sujet de leur parcours, les dernières tendances dans le monde des affaires et l’équilibre travail-famille, notamment.

Karl Moore

Sur le même sujet

La clé d’un événement réussi : osez les méthodes collaboratives

BLOGUE. Vous souhaitez que votre réunion lève, que votre événement cartonne ? « Faites-en sorte que l’espace ...

Juste pour le fun

Édition du 10 Novembre 2018 | Julie Cailliau

Ceux d'entre vous qui ont déjà fait appel à un coach d'affaires savent que pour tirer profit de la démarche, il ...