La COVID-19, une épée à double tranchant pour l'industrie du sport

Publié le 02/06/2020 à 15:02

La COVID-19, une épée à double tranchant pour l'industrie du sport

Publié le 02/06/2020 à 15:02

(Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Au cours des derniers mois, nous sommes passés de salles de sport bondées à des séances d’entraînement donnés sur Zoom pour rester en forme. Comme nous n’avons pas de matchs à regarder en direct, nous nous rabattons sur des rediffusions ou sur le documentaire « The Last Dance » pour rester divertis. L’industrie du sport et de l’entraînement telle que nous la connaissions a considérablement changé.

Pour Edgar Brown, co-fondateur et PDG de FitDrive, ce changement représente également une opportunité. Le besoin de ressources en ligne pour soutenir les entraîneurs physiques a toujours été une évidence pour lui, mais il a constaté que les principaux intéressés étaient parfois lents à adopter de nouvelles technologies. Les recommandations de distanciation sociale étant encore largement en place et ne sachant pas quand les salles de sports pourront rouvrir, les entraîneurs se voient maintenant obligés d'offrir leurs services en ligne. L’application FitDrive de M. Brown soutient cette transition en fournissant aux entraîneurs un outil pour dispenser des entraînements personnels à distance.

Si la pandémie a obligé M. Brown et d’autres entrepreneurs à réévaluer leurs prévisions financières et leurs objectifs de collecte de fonds, il reconnaît que la situation lui a aussi donné l’occasion de développer un produit qui correspond au changement de comportement provoqué par la crise sanitaire mondiale.

Craig Buntin, PDG de SPORTLOGiQ, fait écho à la vision de M. Brown: la pandémie est une épée à double tranchant pour les entreprises du secteur de l’entraînement et du sport. Au début de 2014, M. Buntin, un athlète olympique, a identifié le besoin d’analyses avancées dans le domaine du sport et s’est associé à son co-fondateur, Mehrsan Javan pour créer SPORTLOGiQ. Leurs trois bureaux mondiaux soutiennent presque toutes les équipes de la Ligue nationale de hockey, ainsi qu’un certain nombre d’équipes de football, de football américain et de crosse.

« Nous travaillons avec les équipes pour les aider à mieux comprendre leurs propres équipes et leurs adversaires et à gagner plus de matchs», explique M. Buntin. 

Cependant, avec la suspension des sports en direct, une grande partie de l’analyse effectuée par SPORTLOGiQ s’est arrêtée. À la place, M. Buntin a décidé de tirer parti de l’expertise de son équipe dans d’autres secteurs d’activité en profitant d’opportunités qui ne nécessitent pas de retransmission en direct. Par exemple, en l’absence d’évaluations en personne des joueurs, SPORTLOGiQ a pu soutenir ses équipes partenaires de la National Football League dans la sélection de nouveaux joueurs en leur fournissant des analyses de leurs choix potentiels.

« La pandémie a provoqué un changement très rapide de notre stratégie, explique M. Buntin. Nous nous sommes recentrés sur des choses qui ne nécessitent pas d’analyse quotidienne du jeu. Nous nous sommes également retirés de projets plus risqués et nous nous appuyons désormais davantage sur notre compétence principale, à savoir la visualisation informatique et l’intelligence artificielle. »

En tant que jeune entreprise, SPORTLOGiQ a toujours été fière de sa culture de transparence, qui encourage la prise de décision par consensus à travers l’organisation. Une telle stratégie dynamique est inestimable dans des périodes de crise comme celle-ci.

« Ce type de stratégie émergente ou cette situation où nous devons prendre une décision importante très rapidement est en fait devenu une de nos forces culturelles», dit M. Buntin. 

M. Brown maitrise également la flexibilité qu’exige la lutte contre une crise mondiale. FitDrive, anciennement FYT, a renouvelé son image au début de l’année, ce qui lui a permis d’être prêt juste à temps pour le moment où ses clients ont le plus besoin de leurs services.

Face à la Covid-19, FitDrive se veut être une ressource éducative pour les entraîneurs qui n’ont pas encore l’habitude d’offrir leurs services à distance. M. Brown et ses deux cofondateurs, Milena Fagandini et Carter Sprigings organisent des webinaires, programment des consultations par téléphone gratuites et publient des recommandations sur le groupe Facebook de l’entreprise afin d’aider les entreprises d’entraînement à tirer profit de la technologie. Son équipe préfère ces méthodes de marketing plus subtiles à une commercialisation plus agressive de leurs produits. Ils espèrent que le soutien qu’ils offrent à leurs clients potentiels illustrera la valeur de leur produit.

« Nous sommes en contact avec les entraîneurs pour mieux comprendre les difficultés qu’ils rencontrent et leur servir de support pédagogique», dit M. Brown. 

Bien que FitDrive et SPORTLOGiQ aient dû adapter leur stratégie en pleine pandémie mondiale, M. Buntin estime que les entreprises du secteur du sport et de l’entraînement physique ont un avantage certain lorsqu’il s’agit de survivre à une crise : la résilience athlétique.

« Les meilleurs athlètes du monde ne sont pas ceux qui ont le plus de talent ou qui travaillent le plus dur, explique M. Buntin. Ce sont ceux qui ont survécu et qui ont réussi à tenir le coup pendant dix, quinze ou vingt ans. Ce sont ceux qui sont les meilleurs tout simplement parce qu’ils ont persévéré dans des situations difficiles. Il faut continuer à pousser dans l’adversité : c’est ce qui sépare les champions de ceux qui ne réussissent pas. »

En persévérant à travers les épreuves causées par la Covid-19, M. Brown et M. Buntin s’efforcent de propulser leurs entreprises vers un avenir meilleur lorsque la pandémie sera terminée.

Karl Moore et Marie Labrosse. Karl est professeur associé à la Faculté de gestion Desautels et Marie est étudiante en maîtrise de littérature anglaise, tous deux à l’Université McGill.

À propos de ce blogue

Chaque semaine, Karl Moore, professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, s’entretient avec des dirigeants d’entreprise de calibre mondiale au sujet de leur parcours, les dernières tendances dans le monde des affaires et l’équilibre travail-famille, notamment.

Karl Moore

Sur le même sujet

Le Canada fabrique des vaccins, mais pas de ceux contre la COVID-19

La chaîne de production se construit au même rythme que le développement du vaccin lui-même.

Air France-KLM se prépare à acheminer des vaccins

08:09 | AFP

Pour les vaccins, le principal défi est de les transporter à travers le monde entier sans rompre la chaîne du froid.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi
Mis à jour à 07:29 | LesAffaires.com et AFP
À la une: chapeau les PDG!
Édition du 25 Novembre 2020 | Les Affaires
La deuxième vague aura des effets beaucoup plus limités sur l’économie
Édition du 25 Novembre 2020 | Mathieu D'Anjou