L'investissement responsable, le combat d'Impact ET

Publié le 17/10/2019 à 11:22

L'investissement responsable, le combat d'Impact ET

Publié le 17/10/2019 à 11:22

(Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Grâce à la progression de la reconnaissance mondiale de l’importance de la durabilité, de nouvelles stratégies capables de créer des opportunités importantes pour le monde des affaires et ses parties prenantes émergent. Geoff Moore, fondateur et PDG de Impact ET fait partie de ce mouvement innovant.

L’entreprise soutient le développement de l’investissement d’impact, une pratique qui dirige du capital vers des entreprises, des fonds d’investissement, et des instruments financiers qui promeuvent la durabilité sociale et environnementale en ciblant de façon intentionnelle des effets positifs et quantifiables en sus d’un rendement financier. En s’inspirant des Objectifs de développement durable des Nations unies ainsi que des recommandations du groupe d’experts sur la finance durable du gouvernement canadien, il perçoit l’investissement d’impact comme étant un domaine de croissance prometteur et une partie clé du futur de l’investissement.

« L’investissement d’impact est un élément essentiel du tableau de la durabilité, dit M. Moore. En complémentant l’intérêt public et l’élan de l’investissement environnemental, social, et de gouvernance (ESG) à travers le monde, il y a tout un éventail de défis réels dans lesquels tous types d’investisseurs peuvent choisir de s’impliquer tout en ciblant leurs objectifs financiers à travers l’investissement d’impact. »

À (re)consulter: Investissement responsable

Professionnel chevronné avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de la gestion mondiale d’actifs, M. Moore a fondé Impact ET pour réunir son expertise en matière d’investissement avec ses sensibilités personnelles. La compagnie et son fondateur valorisent le fait que la pluralité est fondamentale dans la pratique de l’investissement d’impact. Cette diversité encourage une action collaborative qui est mutuellement bénéfique aux acteurs gouvernementaux et individuels, ainsi qu’à ceux issus du secteur privé et de la société civile.

Le dévouement professionnel de M. Moore à promouvoir l’importance de l’investissement d’impact couvre la plupart de sa carrière. Avant même de créer Impact ET, il a participé à un grand nombre d’initiatives qui soulignaient la valeur d’investissements qui prennent en compte certains objectifs sociaux et environnementaux. Pendant sa décennie auprès de Deutsche Bank, il comptait parmi ses responsabilités la vente de stratégies au nom de DB Climate Change Advisors et du bénévolat avec le Global Social Investment Funds Group. Quand il a cofondé sa première start-up TBC Capital Inc. à Montréal, M. Moore a créé une série de conférences intitulée EYE4IMPACT qui mettait en valeur l’investissement d’impact et l’entrepreneuriat social.

Son expérience avec les services financiers traditionnels a non seulement fait croître l’intérêt de M. Moore pour l’investissement d’impact, mais elle lui a aussi permis de comprendre les éléments moteurs et les besoins de la communauté impliquée dans la pratique.

« Il faut que nous soyons toujours tournés vers le futur pour pouvoir évoluer et changer rapidement, » dit M. Moore. « La façon dont les entreprises ont opéré dans le passé est intéressante en tant qu’étude, mais il faut aussi que nous nous concentrions sur la direction que prend le monde et ce que cela fait aux opportunités financières. »

Avec la création de sa nouvelle compagnie, M. Moore tente d’identifier certaines de ces nouvelles opportunités financières, et il partage ses aperçus avec la clientèle existante et visée d’Impact ET qui est composée de gestionnaires et propriétaires d’actifs, d’organisations de la société civile, et de fonds d’investissement d’impact.

Pour M. Moore, le processus d’engagement dans l’investissement d’impact est unique pour chaque investisseur. À travers Impact ET il propose des présentations sur-mesure et des ateliers qui accroissent la sensibilisation à la pratique et à la personnalisation possible en fonction du profil du client. Il planifie aussi d’offrir des services de consultation stratégique et de lever des fonds pour les fonds d’investissement d’impact.

« Ce que j’essaye de faire c’est d’éduquer et d’encourager les individus à réfléchir à ce qu’ils peuvent faire en fonction de leur rôle professionnel et de leurs propres pensées, dit M. Moore. J’espère que bientôt tous les investisseurs institutionnels et individuels établiront une allocation à l’investissement d’impact. Pour ceux qui se sentent sceptiques ou ne connaissent pas d’opportunités d’investissement d’impact attrayantes, ils peuvent commencer à 0%. Mais nous pouvons aussi tirer d’importantes leçons auprès d’investisseurs qui ont une allocation de 100% ou qui allouent des fonds depuis des années. »

Avec l’évolution du domaine, M. Moore espère voir l’investissement d’impact devenir plus accessible. Dans un âge empli de difficultés et d’incertitudes, dont la crainte du réchauffement climatique, le changement est accompagné d’importantes possibilités d’innovation.

« Nous avons le potentiel d’évoluer vers un monde où tout le monde pourrait aller voir leur conseiller qui aurait une proposition d’investissement intéressante prenant en compte l’impact social et environnemental désiré des placements, songe-t-il. Je pense que la génération Y et la génération de mes enfants s’attendront de plus en plus à ce genre de scénario. »

De retour du forum des investisseurs 2019 organisé par le Global Impact Investment Network (GIIN) à Amsterdam, M. Moore est inspiré par la motivation des autres invités de la conférence. La grande variété de sujets parmi lesquels figurent une vision plus complète de l’obligation fiduciaire, un financement climatique novateur, les fondamentaux de la mesure et de la gestion de l’impact, et le rôle du financement mixte démontre les opportunités que l’investissement d’impact pourra fournir aux investisseurs et à la société.

« Ce qui est motivant pour moi c’est de pouvoir continuer de m’éduquer sur l’investissement d’impact en rencontrant des gens qui m’inspirent, en lisant plus sur le secteur, et en allant à plus de conférences, dit M. Moore. Je pense que pouvoir porter toute mon attention sur l’investissement d’impact me permet de m’améliorer en tant que consultant. »

Lien vers le balado (en anglais seulement)

Le présent article est une transcription condensée et modifiée d’une entrevue animée par Karl Moore, professeur agrégé à l’Université McGill, dans le cadre de l’émission The CEO Series, présentée sur les ondes de CJAD et produite par Marie Labrosse, étudiante à la maîtrise en langue et littérature anglaises à l’Université McGill. L’entrevue intégrale fait partie de la plus récente saison de The CEO Series et est disponible en baladodiffusion

 

À propos de ce blogue

Chaque semaine, Karl Moore, professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, s’entretient avec des dirigeants d’entreprise de calibre mondiale au sujet de leur parcours, les dernières tendances dans le monde des affaires et l’équilibre travail-famille, notamment.

Karl Moore