Devenez un as de la communication en vidéoconférence

Publié le 21/10/2020 à 14:09

Devenez un as de la communication en vidéoconférence

Publié le 21/10/2020 à 14:09

(Photo: Chris Montgomery)

BLOGUE INVITÉ. Mark Bowden, expert en comportement humain et en langage corporel et auteur de la série Winning Body Language, sait comment faire un discours convaincant. Dans ses livres et ses formations, il dissèque les clés pour donner une présentation persuasive et engageante qui fera tourner toutes les têtes. Depuis le début de la pandémie, il a élargi son offre pour inclure des conseils sur les présentations virtuelles

M. Bowden reconnaît que Zoom et les autres plateformes de vidéoconférence ont leurs avantages. C’est le moyen le plus facile de partager son espace personnel avec ses collègues et ses connaissances.

Cependant, les réunions, les présentations et l’instruction à distance ne nous permettent pas d'avoir une idée précise du risque social d'une conversation. Elles ne nous tiennent pas responsables les uns envers les autres.

La facilité avec laquelle s’initie une conversation à distance, par rapport aux dépenses et à l’organisation que requiert un voyage d'affaires ou même un déplacement quotidien, nous fait penser que le résultat de ces interactions numériques est fondamentalement moins précieux.

M. Bowden propose quatre recommandations pour inverser cette tendance psychologique. 

1. Activez votre webcam

M. Bowden explique que l'écran peut nous faire croire que nos interactions en ligne ne sont pas réelles et qu'elles n'ont pas de conséquences dans le monde réel. Cette idée peut nous rendre asociaux.

M. Bowden compare le fait de garder sa caméra éteinte pendant une réunion à l'idée de brandir un morceau de carton devant son visage après avoir été invité dans le salon d'une connaissance.

« Il faut s'impliquer : vous êtes dans ma chambre, vous êtes chez moi, » dit-il. Dans le meilleur des cas, votre hôte se sentira rejeté si vous manquez de montrer votre visage, mais dans le pire des cas votre hôte remettra en question vos compétences sociales.

2. Entretenez votre espace

 Cela ne signifie pas que vous devez aseptiser votre environnement, vous pouvez et vous devez rendre cet espace personnel. Dans son bureau, M. Bowden a installé un canapé avec des oreillers de couleurs vives et des affiches représentant la couverture de Truth & Lies : What People Are Really Thinking, le livre qu'il a co-écrit avec Tracey Thomson.

Dans votre bureau vous avez peut-être des photos de vos enfants ou un souvenir de vos derniers voyages. Laissez vos interlocuteurs voir ces choses-là. « Vous aurez plus de chances d'établir un lien avec moi sur le plan social si vous pouvez voir des indicateurs qui montrent que nous partageons des valeurs similaires, » explique M. Bowden.

Le fait de vous exposer dans votre environnement vous rend plus vulnérable, mais aussi plus facile à comprendre.

Veillez cependant à ce que votre arrière-plan reste en ordre, car un environnement encombré risque de distraire votre public. La décoration de votre arrière-plan aidera également votre interlocuteur à mieux vous discerner.

En regardant votre corps par rapport aux autres éléments de la pièce, il pourra estimer votre taille ou votre corpulence et aura l'impression de vous connaître un peu mieux.

3. Surélevez votre caméra

La plupart d'entre nous ont tendance à installer notre ordinateur sur notre bureau et de nous lancer dans notre réunion sans trop réfléchir. Mais souvent, cela nous amène à regarder nos caméras par en haut, ce qui fausse la capacité de votre interlocuteur à vous cerner.

« Si vous ne pouvez pas me placer dans mon environnement, vous avez l'impression de ne pas vraiment savoir qui je suis et quelles sont mes valeurs, dit M. Bowden. Comment pouvez-vous me faire confiance ? Pourquoi les informations que je vous donne vous seraient-elles utiles ? »

Placez plutôt votre caméra à la hauteur de vos yeux, de manière à ce que vous soyez face à votre interlocuteur. M. Bowden recommande de placer un post-it avec un sourire dessiné dessus derrière votre webcam ou juste au-dessus pour vous rappeler de regarder dans la direction de la caméra et de sourire.

Regarder son écran au lieu de la caméra peut être particulièrement distrayant lors d'un appel à plusieurs personnes avec de nombreuses icônes toutes en mouvement. Il est préférable d'essayer de contacter son public via la caméra plutôt que d'essayer de diviser son attention entre les intervenants et sa propre image sur l'écran.

4. Donnez plus de données à votre interlocuteur

En d’autres termes, insérez-vous le plus que possible dans le cadre. «Plus vous obtenez de données, plus vous serez optimiste, dit Bowden. Plus vous me voyez, plus vous m'appréciez.»

Lors de ses appels, il utilise ses mains avec emphase, en faisant des gestes pour souligner une idée ou en se rapprochant de la caméra pour inclure ceux à qui il s'adresse.

Il reconnaît que sa gestuelle est quelque peu exagérée, mais il insiste sur le fait que ponctuer toutes les quelques phrases d'un mouvement de la main augmentera l'attente positive de son interlocuteur à l'égard de la conversation.

 

Karl Moore et Marie Labrosse. Karl est professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels et Marie est étudiante à la maîtrise en littérature anglaise de l'Université McGill.

 

 

À propos de ce blogue

Chaque semaine, Karl Moore, professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, s’entretient avec des dirigeants d’entreprise de calibre mondiale au sujet de leur parcours, les dernières tendances dans le monde des affaires et l’équilibre travail-famille, notamment.

Karl Moore

Sur le même sujet

Facebook forcée de vendre Instagram et WhatsApp?

09/12/2020 | AFP

Plusieurs autorités américaines ont réclamé à la justice de forcer le groupe à se séparer d'Instagram et WhatsApp.

Snapchat s'inspire de TikTok et lance Spotlight

23/11/2020 | AFP

Snapchat, qui travaille sur Spotlight depuis un an et demi, a tiré des leçons des modèles existants.