WCIT 2012 : Le futurologue d'Intel soutient que la technologie n'a plus d'importance

Publié le 23/10/2012 à 17:51, mis à jour le 24/10/2012 à 10:28

WCIT 2012 : Le futurologue d'Intel soutient que la technologie n'a plus d'importance

Publié le 23/10/2012 à 17:51, mis à jour le 24/10/2012 à 10:28

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE. Prédire le futur est aussi ardu que périlleux. Pourtant, une brochette de conférenciers de premier plan ont accepté de le faire dans le cadre du Congrès mondial des technologies de l'information (WCIT), qui se déroule en ce moment à Montréal. Interrogés par Larry King, les participants à la table ronde «L’ère numérique et son impact sur notre société» se sont tous montrés optimistes.

Brian David Johnson, futurologue chez Intel, était le seul intervenant pouvant se targuer d’être un professionnel des prédictions. Il n’a rien prédit de renversant en affirmant que la production de processeurs de plus en plus petits permettrait de transformer n’importe quel objet en ordinateur. Il s’agit d’une tendance bien documentée, dans laquelle s’inscrivent notamment les lunettes intelligentes.

Dans les faits, ce qui m’a étonné dans les propos de Brian David Johnsonm, c’est ce qu’il a dit à propos de l’influence limitée de la technologie : « L’importance des technologies va diminuer au point où nous serons seulement limités par notre imagination. Bien plus que par la technologie, le futur sera déterminé par les actions des gens. »

Johnson a enchaîné en soutenant que c’est le facteur humain, notamment la peur, qui pourrait assombrir le développement des technologies : « Je suis un optimiste. Pour moi, la technologie est un outil et il appartient aux humains d’en faire une utilisation judicieuse. »

Philippe Kridelka, directeur du bureau new-yorkais de l’UNESCO, a abondé dans le même sens. Ce dernier a ainsi fait valoir qu’Internet pouvait être perçu comme une force d’uniformisation, mais qu’elle pouvait aussi bien être utilisée pour préserver la diversité culturelle : « Il y a 17 langues supportées sur Facebook, mais dans le monde, il en existe des milliers et Internet peut être utilisé pour les préserver. »

Cette prépondérance de l’être humain dans l’équation technologique a également été relevée par Tom Jenkins, président du conseil d’Open Text, durant sa conférence de lundi. Il a alors présenté un graphique où on pouvoit voir la rapidité avec laquelle l’audience en ligne de Facebook a dépassé celle de Google. « Malgré la quantité d’informations répertoriées sur Google et la puissance de calcul de ses serveurs, les internautes préfèrent poser des questions à leurs amis, a dit Tom Jenkins. Ce n’est pas étonnant, car les internautes sont des humains et ils préfèrent intéragir avec d’autres humains. »

 

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques MĂ©nard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | RenĂ© VĂ©zina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Pierre Beaudoin défend Bombardier face aux fournisseurs qui poursuivent l'entreprise

Cormer réclame 12,4 M$ avec intérêts de Bombardier en compensation pour l'abandon du projet Learjet 85.

Apprendre Ă  tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.