Un énième site d’achats groupés voit le jour… avec l’appui des franchisés québécois

Publié le 09/05/2011 à 14:58, mis à jour le 09/05/2011 à 15:24

Un énième site d’achats groupés voit le jour… avec l’appui des franchisés québécois

Publié le 09/05/2011 à 14:58, mis à jour le 09/05/2011 à 15:24

[Photo : DealMango.com]

Un autre site d’achats groupés, DealMango.com, a été lancé aujourd’hui. Sa première offre, quant à elle, devrait être diffusée le 26 mai prochain. De manière étonnante, le communiqué de l’entreprise présente son site comme « le premier site Web d’achat de groupe au monde à proposer aux consommateurs des offres incroyables et des rabais significatifs sur des produits et des services qu’ils souhaitent s’offrir ». Malgré les ambitions du site, qui a fait appel aux sportifs Joannie Rochette, Michael Cammalleri et Mathieu Darche pour faire sa promotion, il va sans dire qu’il est loin d’être le premier à offrir ce type de services.

Des centaines d’entreprises en démarrage tentent leur chance aux États-Unis, tandis que plusieurs grands groupes, du New York Times à Facebook en passant par Google, ont sauté dans le train en marche au sud de la frontière. Au Québec, la vague est moins démesurée, quoique les deux géants américains du secteur, Groupon et LivingSocial, soient sur le marché, en plus de plusieurs compétiteurs locaux comme Tuango.ca. Même Transcontinental, qui est propriétaire du présent site Internet par l’entremise du Groupe Les Affaires, a récemment lancé son site d’achats groupés intitulé LaMegaprise.com.

Si DealMango.com n’est à première vue qu’un compétiteur de plus arrivant tardivement sur un marché saturé, il se démarque grâce au partenariat qu’il a noué avec le Conseil québécois de la franchise. L’organisme, qui représente quelque 7 000 franchisés exploitant des établissements associés à quelque 300 bannières différentes, pourrait apporter au nouveau site une clientèle jusqu’à aujourd’hui restée plutôt imperméable aux charmes des sites d’achats groupés.

En effet, la majeure partie des détaillants qui proposent des offres en collaboration avec des sites d’achats groupés sont de petits commerçants indépendants. Ces derniers, qui perdent souvent de l’argent en proposant leurs produits ou services à des prix dérisoires, comptent sur la visibilité obtenue et la fidélité des acheteurs de leur offre pour rentabiliser l’opération.

Comme les chasseurs d’aubaine sont souvent prêts à parcourir de nombreux kilomètres pour profiter d’une offre alléchante, le taux de rétention des clients attirés par une offre groupée est plutôt bas. Les franchises, quant à elles, ont pour atout leur présence géographique étendue… susceptible d’augmenter le taux de rétention des clients attirés par leurs offres.

 

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Les expéditions de pétrole brut par rail ont bondi dans les six derniers mois

La hausse importante au cours du dernier semestre montre l’impact de la forte production pétrolière en Alberta.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.