Taxi Diamond épouse l'application Tag Taxi

Publié le 09/10/2012 à 15:53, mis à jour le 09/10/2012 à 17:07

Taxi Diamond épouse l'application Tag Taxi

Publié le 09/10/2012 à 15:53, mis à jour le 09/10/2012 à 17:07

BLOGUE. L’application Tag Taxi, que j’ai déjà évalué sur ce blogue, permet dorénavant de faire venir des véhicules de Taxi Diamond à Montréal. L’exploitant de taxis, qui serait le deuxième en importance au Canada. succède ainsi à Taxi Coop.

Joint au téléphone, Patrick Gagné, pdg de Tag Taxi, m’a confié que Taxi Coop a mis fin au partenariat dans la foulée des dernières élections tenues par la coopérative. Il n’a pas voulu se prononcer sur les raisons qui ont motivées la décision de la coopérative.

Les utilisateurs montréalais de l’application Tag Taxi sont désormais desservis par la flotte de 1000 véhicules de Taxi Diamond. À titre de comparaison, la flotte de Taxi Coop ne s’élève qu’à un peu plus de 300 taxis. Malgré l’intervention de ce partenariat, Taxi Diamond continuera à supporter sa propre application mobile.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Voici d'où vient le pouvoir des «petits chefs» comme Trump!

16/09/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il découle du fait que le populisme fleurit là où la connexité dépérit. Explication grâce à une étude de l'UCLA.