Smart Halo, le gadget québécois qui permet de transformer une veille bécane en vélo intelligent

Publié le 25/08/2015 à 09:00

Smart Halo, le gadget québécois qui permet de transformer une veille bécane en vélo intelligent

Publié le 25/08/2015 à 09:00

De gauche à droite, Xavier Peich, Maxime Couturier, Olivier Bourbonnais et Gabriel Alberola, les quatre co-fondateurs de CycleLabs. [Photo : courtoisie]

La start-up montréalaise CycleLabs a mis en ligne ce matin une campagne KickStarter pour financer la production du Smart Halo. De la taille d’une sonnette, le gadget qui s’attache au guidon d'un vélo fait office de GPS et de lumière nocturne, tout en mesurant la distance parcourue, et en affichant des notifications de votre téléphone. Le Smart Halo offre donc plusieurs fonctionnalités qu’on retrouve dans des vélos intelligents comme celui de VanHawks, une start-up de FounderFuel dont les vélos sont vendus pour à partir de 1647 dollars.

CycleLabs vise ainsi ceux qui n’ont pas envie de commander un nouveau vélo avec le Smart Halo, qu’on peut pré-commander sur KickStarter pour 105$. Une fois commercialisé, l’appareil devrait toutefois coûter 197$. «On trouve ça vraiment cool, les vélos intelligents comme celui de VanHawks, mais ce n’est pas tout le monde qui peut se payer un vélo à 1500$, lance Gabriel Alberola, co-fondateur de CycleLabs. Personnellement, je ne serais pas à l’aise de me promener avec un tel vélo en ville, malgré son système antivol.»

La sécurité est d’ailleurs au cœur des préoccupations de CycleLabs, qui a conçu le Smart Halo de manière à ce qu’il puisse être laissé durant de longues périodes sur un vélo. À raison d’une heure d’utilisation par jour, la batterie du gadget devrait durer trois semaines. Aussi, Gabriel Alberola et ses cofondateurs planchent sur un système d’attache au guidon qui ne pourra pas être retiré sans un outil unique, impossible à obtenir en quincaillerie. Qui plus est, une alarme devrait être déclenchée si quelqu’un tente de voler l’appareil.

Pour qu’il fonctionne, le Smart Halo doit être connecté à un iPhone ou à un téléphone Android sur lequel l’application compatible a été installée. Le gadget communique ainsi avec le téléphone par l’entremise d’un lien Bluetooth. C’est donc le GPS de votre téléphone qui permettra au Smart Halo d’utiliser ses lumières DEL pour vous indiquer votre chemin.

Certes, vous pourriez aussi installer un étui de téléphone pour vélos et utiliser Google Maps pour vous orienter. Par contre, Gabriel Alberola argue qu’en laissant l’écran de votre téléphone allumé en tout temps, la batterie de votre téléphone ne fera pas long feu. Qui plus est, l’interface simplifiée de Smart Halo, qui se limite à indiquer s’il faut continuer tout droit ou tourner, a l’avantage d’être moins distrayante.

La livraison du Smart Halo devrait avoir lieu en mai 2016, soit à juste à temps pour la prochaine saison de vélo. Cela dit, comme c’est le cas de nombreuses campagnes KickStarter, rien ne dit que CycleLabs ne rencontrera pas de problème lorsque viendra le temps de manufacturer son gadget. Si la start-up a en main un prototype fonctionnel, qu’elle a bâti en recourant à l’impression 3D, elle n’a pas encore choisi son fournisseur manufacturier.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

La tendance émergente? Dire «non» à une promotion!

18/11/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est que le leadership connaît un incroyable désamour auprès des employés, selon une étude.