Samsung offrira de petits téléphones... performants

Publié le 26/09/2013 à 14:56, mis à jour le 27/09/2013 à 10:53

Samsung offrira de petits téléphones... performants

Publié le 26/09/2013 à 14:56, mis à jour le 27/09/2013 à 10:53

[Photo : Julien Brault]

BLOGUE. Samsung, qui a joué un rôle déterminant dans la surenchère en matière de gros téléphones, s’apprête à offrir une version plus petite du Galaxy S4. Doté d’un écran de 4,3 pouces, le Galaxy S4 Mini sera mis en vente au Canada le 4 octobre prochain.

Le téléphone de Samsung devrait combler un vide dans l’écosystème Android créé par l’engouement pour les gros téléphones : celui des téléphones premium de taille plus raisonnable. On peut voir le Galaxy S4 Mini sur la photo ci-dessus, à la droite du Galaxy S4.

Les téléphones phares tels que le Galaxy S4 (5 pouces) de Samsung ou le HTC One (4,7 pouces) de HTC ont de grands écrans, ce qu’un nombre grandissant de consommateurs apprécient. Ces consommateurs sont tout particulièrement bien servis par Samsung, qui a récemment doublé sa mise dans ce créneau avec Galaxy Mega, un mastodonte de 6,3 pouces.

Or, d’autres consommateurs préfèrent les téléphones plus petits, mais n’ont aucune envie de se contenter d’un téléphone Android d’entrée de gamme. Les femmes, qui ont généralement de plus petites mains, se retrouvent souvent dans cette catégorie. Ces consommateurs optent généralement pour l’iPhone, dont les derniers modèles affichent une dimension relativement modeste de 4 pouces.

Samsung, dont la stratégie est d’offrir des produits spécifiques à chaque segment de marché, comblera ainsi un vide le 4 octobre prochain. Outre le Galaxy S4 Mini, Samsung lancera du même coup le Galaxy S3 Mini pour les consommateurs plus soucieux d’économie. Malgré tout, le téléphone qui volera la vedette lors du lancement du 4 octobre prochain est le Galaxy Note III, doté d’un écran de… 5,7 pouces.

Je dois avouer que j’ai personnellement un faible pour les grands écrans. Aussi, je vous ferai part de mes premières impressions par rapport au Note III sur ce blogue.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Voici d'où vient le pouvoir des «petits chefs» comme Trump!

16/09/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il découle du fait que le populisme fleurit là où la connexité dépérit. Explication grâce à une étude de l'UCLA.