Made in Blog ou comment monétiser un blogue en 2012

Publié le 06/06/2012 à 13:23, mis à jour le 11/06/2012 à 14:11

Made in Blog ou comment monétiser un blogue en 2012

Publié le 06/06/2012 à 13:23, mis à jour le 11/06/2012 à 14:11

[Photo : Henry Mühlpfordt / Wikipedia]

BLOGUE. Une régie publicitaire nouveau genre, Made in Blog, se propose de mettre en relations les blogueurs canadiens avec les marques. L’idée n’est pas nouvelle, mais toujours est-il qu’aucune plateforme digne de ce nom ne remplissait cette mission au Québec.


Concrètement, Made in Blog offre aux blogueurs trois moyens de monétiser leur influence. Le premier consiste à placer des bannières publicitaires sur leur site Internet, comme le font déjà les principales régies. Le second consiste à offrir à des blogueurs ciblés des cadeaux ou des invitations à des événements exclusifs. Cette pratique est déjà répandue. Au Québec, c’est généralement les agences de relations publiques qui sollicitent les influenceurs à cette fin.


Le troisième moyen, qu’on voit plus rarement au Québec, est la vente de billets commandités. Par exemple, on peut imaginer une entreprise agroalimentaire payer des blogueurs culinaires pour qu’ils préparent un plat avec leur produit ou pour qu’ils le recensent simplement. En règle générale, l’usage veut qu’un blogueur identifie clairement comme tels ses textes commandités. Malgré tout, la pratique n’est pas sans soulever la controverse, puisque dans la pratique, rien n’oblige un blogueur à se conformer à cet usage.


Made in Blog a cela de particulier qu’elle vise les blogueurs et non pas les influenceurs en général. Certes, les blogueurs populaires sont par définition des influenceurs. Toutefois, nous sommes en 2012 et non pas en 1999 et le blogue n’est plus qu’un canal de diffusion parmi tant d’autres.


Aujourd’hui, les start-ups dans le créneau qui ont le vent dans les voiles tiennent compte des médias sociaux. Parmi les mieux connus, mentionnons Adly, qui vise les influenceurs sur Twitter et Klout, qui vise les influenceurs en général.


 

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

SNC-Lavalin : a-t-on trop peur ?

Édition du 24 Novembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le ciel est bleu, la mer est calme. Et soudain, le grain. SNC-Lavalin vient encore une fois d'en faire ...

Le faux débat de l'immigration

25/09/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis fils d’immigrant. Mon père, bourguignon d’origine, est arrivé ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Première: l'Université Concordia se lance dans l'investissement d'impact

16/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Février: Concordia émet des obligations vertes et durables. Avril: elle alloue 1,2M$ en investissement d'impact.

Les 12 trucs pour (enfin) bien dormir, selon Matthew Walker

16/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Mine de rien, un mauvais sommeil est une terrible nuisance pour notre productivité. Entre autres.