Des tablettes dans nos hôpitaux… grâce au Dr Barrette

Publié le 14/08/2012 à 14:40, mis à jour le 15/08/2012 à 09:18

Des tablettes dans nos hôpitaux… grâce au Dr Barrette

Publié le 14/08/2012 à 14:40, mis à jour le 15/08/2012 à 09:18

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE. Le candidat de la CAQ et ancien président de la Fédération des médecins spécialistes, Gaétan Barrette, occupe la fonction de président du conseil de Méditab. La mission de l’entreprise est de louer des tablettes tactiles aux patients hospitalisés, qui pourraient ainsi y écouter la télé, naviguer sur Internet et visionner des capsules d’information médicale.

Le produit, dont on peut prendre connaissance des fonctionnalités ici, coûterait aux patients quelque 9,95 $ par jour. La tablette de Méditab, qui a fait l’objet d’un projet-pilote à l’hôpital Pierre-Boucher, à Longueuil, ne se serait pas révélé populaire auprès des patients. La Fédération des médecins spécialistes, qui est le principal actionnaire de l’entreprise, n’a pas pour autant jeté l’éponge. Le Dr Barrette, quant à lui, a déclaré à un quotidien montréalais qu’il quittera son poste chez Méditab… s’il est élu.

Alors que 62 % des médecins américains utilisent une tablette dans le cadre des fonctions, l’avenir des tablettes dans les hôpitaux ne fait pas de doute. Alors que plusieurs institutions scolaires québécoises mettent des tablettes dans les mains de leurs élèves, il ne serait pas étonnant que les hôpitaux fassent de même.

Outre les fonctions de divertissement proposées par Meditab aujourd’hui, on peut aisément imaginer le lancement d’applications médicales… à destination des patients. Elles pourraient servir à leur rappeler de prendre leurs médicaments aux heures prescrites, à noter leur symptômes ou à demander l’assistance d’une infirmière, par exemple.

Toutefois, advenant l’élection d'un gouvernement de la CAQ dans lequel Gaétan Barrette est ministre de la Santé, une telle initiative dans les hopitaux québécois ne pourrai faire autrement que de susciter la suspicion. À plus forte raison si Méditab est impliqué.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

Bombardier: la classe politique réagit

Le ministre caquiste de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, doit réagir à Montréal vers 12H30.

Économie : comprendre les objectifs de la CAQ en attendant les moyens

Édition du 27 Octobre 2018 | Mia Homsy

EXPERTE INVITÉE. Que signifie l'élection d'un gouvernement de la CAQ pour l'économie du Québec ? Quelles priorités ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Comment Impak Finance a adapté sa stratégie à la réalité

26/06/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Cette fintech voulait lancer une banque pour financer l'économie d'impact. Il a fallu trouver un autre chemin.

Comment (enfin) savourer vos congés d'été?

21/06/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est qu'étrangement les Québécois ont le chic pour... rater leurs vacances!