Les sites d'intérêts masculins AskMen.com et UGO uniront leurs destinées

Publié le 05/05/2011 à 22:10, mis à jour le 05/05/2011 à 22:35

Les sites d'intérêts masculins AskMen.com et UGO uniront leurs destinées

Publié le 05/05/2011 à 22:10, mis à jour le 05/05/2011 à 22:35

[Source : AskMen.com]

Les rumeurs voulant qu’IGN, la maison-mère d’AskMen.com, s’empare de son concurrent UGO avant de former une nouvelle entreprise cotée en bourse se confirment. En effet, le président d’IGN, Roy Bahat, a confirmé à TechCrunch l’imminence de l’opération pilotée en arrière-scène par les deux géants des médias traditionnels propriétaires des entités qui uniront leur destinée. Ces derniers sont News Corp. (New York Post, Fox, Wall Street Journal, etc.), qui possède IGN et Hearst (San Francisco Chronicle, Cosmopolitan, Harper’s Bazaar, etc.), qui est propriétaire d’UGO.

News Corp., qui est également propriétaire de MySpace, dont les déficits d’exploitation monstres coûtent très chers à l’entreprise, n’agit pas pour se libérer d’un poids dans le cas d’IGN. En effet, IGN, outre AskMen.com, exploite de nombreux sites spécialisés consacrés aux jeux vidéo et devrait générer quelque 10 millions de profits durant l’année en cours. L’entreprise, qui deviendra sous peu une entreprise indépendante avec UGO sous son égide, devrait procéder à un appel à l’épargne public. Néanmoins, News Corp. devrait en demeurer l’actionnaire de contrôle, tandis que Hearst sera un actionnaire minoritaire de la nouvelle entité.

Bien que basée à San Francisco, IGN a des racines à Montréal. En effet, l’entreprise dispose de bureaux situés sur le Plateau Mont-Royal, qui accueillent surtout des artisans d’AskMen.com, un site Internet fondé à Montréal avant d’être vendu à IGN en 2005. Dans la mesure où le bureau montréalais de l’entreprise a survécu à l’acquisition d’IGN par News Corp., il serait surprenant qu’il soit menacé par la renaissance d’IGN en tant qu’entité indépendante.

Les anciens propriétaires d’AskMen.com, du reste, n’ont pas chaumé depuis la vente de leur site et ont contribué à créer de nouveaux emplois au Québec. Deux des trois fondateurs du magazine en ligne, Christopher Bellerose Rovny et Luis Rodrigues, ont ainsi fondé Oboxmedia, une régie publicitaire Web, tandis que son ancien VP des ventes, Ashkan Karbasfrooshan, a quant à lui mis sur pied WatchMojo.com, un producteur de vidéos pour le Web.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Comment être à l'aise pour négocier votre salaire?

20/02/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il existe une astuce simple et efficace pour aborder, sûr de soi, un sujet aussi sensible...