Les entreprises ne sont pas à l'abri de QuébecLeaks

Publié le 09/03/2011 à 11:21, mis à jour le 11/03/2011 à 12:37

Les entreprises ne sont pas à l'abri de QuébecLeaks

Publié le 09/03/2011 à 11:21, mis à jour le 11/03/2011 à 12:37

[Photo : Bloomberg]



QuébecLeaks, qui a dévoilé le véritable nom de son porte-parole ce matin, ne constitue pas uniquement une menace pour les différents gouvernements; il en est également une pour les entreprises. Luc Lefebvre, « le Julian Assange québécois », est qualifié par le communiqué de l’organisation naissante d’« expert en stratégies Internet ». En faisant une simple recherche sur Google, on apprend que ce dernier est également un ancien militant du Parti Québécois, ayant eu un différend avec ce dernier au sujet de sa liberté d’expression sur Facebook. Si l’homme derrière le site Internet a réussi à s’attirer une couverture médiatique pour le moins substantielle, son site, qui se veut la version québécoise de Wikileaks, n’a jusqu’à maintenant rien rendu public.




Que le projet se révèle une coquille vide ou non, le site a du reste le mérite d’attirer l’attention sur les risques accrus de fuites de documents auxquels font face toutes les organisations, qu’elles soient gouvernementales ou non. Grâce à la multiplication des téléphones intelligents dotés d’appareils photos haute résolution, de nombreux employés peuvent prendre en photos des documents sensibles et les partager. Du reste, avec ou sans QuebecLeaks, la double protection d’une adresse courriel anonyme en ligne et de la confidentialité des sources historiquement respectée par les journalistes rend les fuites tout particulièrement faciles à orchestrer. Pour les plus précautionneux, l’utilisation d’un proxy lors de la création du compte courriel anonyme et de l’envoi des documents sensibles offrirait une protection presque totale.




En fait, la création de QuebecLeaks, qui bénéficie largement de la réputation de Wikileaks sans y être affilié, est moins une nouvelle menace technique qu’un important coup de publicité… qui pourrait inciter vos employés les moins loyaux ou les plus frustrés à dérober des documents sensibles et à les diffuser. Dans le communiqué diffusé ce matin par l’organisation, on lance d’ailleurs un appel à tous : « QuébecLeaks appelle tous les Québécois qui ont des documents sensibles, exclusifs et authentiques sous la main, que ceux-ci soient imprimés, photographiques, vidéo ou audio, à entrer en contact avec notre organisation à travers notre site entièrement sécurisé et anonyme. »




Si des fuites de documents peuvent, dans certains cas, servir la démocratie ou encore limiter la prévarication au sein des différentes instances gouvernementales, imaginez quel tort pourrait faire un simple technicien juridique dans un grand cabinet d’avocat ou une secrétaire de direction dans une grande entreprise… comme SNC-Lavalin, pour prendre un exemple au hasard.


 

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

C2 Montréal: comment j'ai découvert que je suis une protopiste

23/05/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. L'utopiste se nourrit de chimères. Le protopiste croit que demain sera meilleur, une étape à la fois.

Leaders, savez-vous pourquoi vos employés font la baboune?

21/05/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est que certains de leurs besoins vitaux sont insatisfaits chez vous, selon une étude Léger...