Le clavier virtuel de BlackBerry 10 est génial!

Publié le 11/10/2012 à 15:06, mis à jour le 11/10/2012 à 15:17

Le clavier virtuel de BlackBerry 10 est génial!

Publié le 11/10/2012 à 15:06, mis à jour le 11/10/2012 à 15:17

BLOGUE. J’ai eu l’occasion de faire l’essai d’un combiné BlackBerry Alpha Dev B, dans le cadre d’une présentation de RIM qui a eu lieu à Montréal ce matin. Les combinés avec lesquels ils ont fait la démonstration appartiennent à la deuxième génération de prototypes équipés du système d’exploitation BlackBerry 10, après les Alpha Dev A.

RIM a fait beaucoup de progrès depuis le lancement de sa tablette PlayBook et nous a présenté ce matin une interface d’utilisation qui n’a rien à envier celle d’iOs ou même de Windows Phone. Malgré de nombreuses petites fonctionnalités ingénieuses, c’est le clavier virtuel du système d’exploitation qui, et de loin, m’a le plus impressionné. Ce n’est pas un hasard, puisque les BlackBerry ont fait leur réputation grâce à leurs claviers physiques.

Le clavier fait des suggestions de mots clefs à mesure qu’on écrit, lesquelles ne sont pas intrusives, contrairement à celles que fait l’iPhone. En fait, à moins de glisser l’un des mots suggérés vers le haut, ces derniers n’interfèrent pas avec le texte qu’on tape. Ces suggestions ne font pas que compléter les dernières lettres du mot qu’on est en train de taper. En effet, des mots qui pourraient compléter la phrase en cours d’écriture sont également proposés. De plus, les suggestions s’adaptent en fonction de chaque utilisateur, de son vocabulaire et des enchaînements de mots qui le caractérisent.

Si, comme moi, il vous arrive d’écrire un courriel en Anglais ou dans toute autre langue, le clavier virtuel de BlackBerry 10 ne vous laissera pas tomber. Le clavier virtuel peut supporter plusieurs langues, qu’il traite selon la hiérarchie que l’utilisateur a établie dans les paramètres. Ainsi, si la langue par défaut de votre téléphone est le français, suivi de l’anglais et de l’espagnol en langue secondaire, votre téléphone commencera par vous faire des suggestions en Français. Après quelques mots tapés en Anglais ou en Espagnol, le logiciel, constatant que vous ne faites pas de faute, vous fera des suggestions dans la langue dans laquelle vous êtes en train d’écrire.

Je pourrais terminer mon billet sur une note négative en mentionnant que j’ai dû redémarrer l’appareil de démonstration à deux reprises suite au gel de l’écran. Or, ce serait injuste, puisque le développement de BlackBerry 10 n’est pas terminé et que le système d’exploitation a plusieurs forces. Si RIM met autant d’empressement à respecter son échéancier que ses développeurs en ont mis à développer le super clavier virtuel de BlackBerry 10, sa renaissance demeure possible.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

6 trucs ultra simples pour démarrer le lundi du bon pied!

23/09/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Des astuces simples et efficaces signées, entre autres, Tim Cook, Bill Gates, Jack Dorsey et Jeff Bezos.