La start-up de la semaine : Neuvoo.ca

Publié le 23/02/2012 à 10:42, mis à jour le 29/02/2012 à 10:43

La start-up de la semaine : Neuvoo.ca

Publié le 23/02/2012 à 10:42, mis à jour le 29/02/2012 à 10:43

BLOGUE. Le site d’emplois québécois Neuvoo.ca a annoncé le 17 février dernier avoir obtenu quelque 600 000 $ de financement. Le montant, qui provient d’investisseurs individuels, valorise ainsi l’entreprise à quelque six millions de dollars. Fort de 134 000 visiteurs uniques par mois, dont l’immense majorité provient du Québec, les perspectives de croissance du site à l’international sont bonnes. Et ses trois fondateurs ne manquent pas d’ambition, ces derniers ayant pour but d’implanter leur site dans quelque 23 pays au cours des trois prochaines années.

Un site d’emplois nouveau genre

Fondée en décembre 2010 par Benjamin Philion, Maxime Droux et Lucas Martinez, Neuvoo a depuis lors connu une croissance exceptionnelle grâce à son approche unique. Il faut dire que l’entreprise de 8 employés sait exactement où elle s’en va.

Contrairement aux sites d’emplois traditionnels, comme Monster ou Workopolis, le site n’a pas besoin de convaincre les entreprises de lui confier leurs offres d’emplois. Le site récupère plutôt automatiquement les offres d’emplois publiées directement sur les sites Internet des entreprises qui recrutent. Grâce à cette technique, le site regroupe aujourd’hui quelque 20 000 offres d’emplois.

Pour se démarquer des autres agrégateurs d’offres d’emplois, comme Indeed et SimplyHired, Neuvoo ne récupère pas les offres d’emploi diffusées par des tiers. Ce faisant, l’entreprise s’assure que les offres d’emplois présentées sur son site se démarquent. Surtout, cette approche lui permet d’offrir des services concurrents à ceux offerts par les sites d’emplois traditionnels. En effet, ceux-ci ne peuvent rien contre les agrégateurs, qui se présentent comme de simples outils de recherche d’emplois, mais n’hésiteraient pas à poursuivre un concurrent direct copiant leurs offres d’emploi.

À première vue, Neuvoo ressemble ainsi davantage à un site d’emplois conventionnel qu’à un agrégateur. Pour se démarquer encore plus de ces derniers, le site essaie également de récupérer des offres d’emplois sur des sites Internet de PME : « Notre objectif, c’est d’aller chercher du contenu qui a échappé à nos concurrents », explique Lucas Martinez, directeur des ventes de l’entreprise.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.