Intel achète PasswordBox et s'engage à investir à Montréal

Publié le 01/12/2014 à 10:20

Intel achète PasswordBox et s'engage à investir à Montréal

Publié le 01/12/2014 à 10:20

Daniel Robichaud, pdg de PasswordBox, a vendu sa start-up à Intel pour un montant gardé confidentiel.

La start-up montréalaise PasswordBox, qui avait complété un tour de financement de six millions en 2013, passe aux mains du géant américain Intel pour un montant non précisé. Le gestionnaire de mots de passe en ligne sera ainsi intégré à Intel Security, formé par ses nombreuses acquisitions dans le créneau de la sécurité informatique, incluant le logiciel antivirus McAfee.

La cinquantaine d’employés de la start-up, qui compte parmi ses investisseurs Omers Ventures et Real Ventures, se joindront ainsi Intel. La technologie de PasswordBox pourrait être stratégique pour Intel. En effet, la société avait annoncé en novembre qu’elle permettrait d’utiliser des capteurs biométriques en guise de mot de passe d’ici la fin de l’année.

PasswordBox s’intéressait déjà à cette possibilité, cette dernière ayant annoncé des partenariats pour offrir de telles possibilités avec Bionym (battements cardiaques) et Samsung (empreintes digitales). Pour sa part Intel, a réalisé de nombreuses acquisitions dans le créneau de la biométrie, dont InVision Biometrics (reconnaissance faciale), Idesia Biometrics (battements cardiaques) et Basis Science (battements cardiaques).

Dans le communiqué annonçant la transaction, on soutient qu’Intel a l’intention de faire un investissement à long terme pour développer ses activités à Montréal. On devrait en savoir plus cet après-midi, puisque le pdg de PasswordBox, Daniel Robichaud, célébrera à 15h la vente de son entreprise à la Maison Notman, en présence du maire de Montréal Denis Coderre et du ministre de l’Économie Jacques Daoust.

Dans son invitation, Daniel Robichaud souligne le chemin parcouru par PasswordBox depuis sa fondation : « Comme vous le savez, écrit-il, j’ai fondé PasswordBox à la Maison Notman il y a trois ans. Nous étions trois gars et, aujourd’hui, notre équipe inclut plus de 50 personnes. » L’entreprise est ainsi parvenue à réunir plusieurs figures connues du milieu des start-ups à sa tête, dont l’ange Magaly Charbonneau, l’ancien directeur général de FounderFuel, Ian Jeffrey, et le co-organisateur de Montréal NewTech, Gregory Whiteside.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Travail des jeunes: Boulet veut «la législation la plus moderne»

Le ministre a rappelé qu’il existe des règles et des normes touchant le travail des jeunes.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.