GROWtalks Montreal : les start-ups devraient créer leur propre média

Publié le 19/02/2013 à 15:03, mis à jour le 19/02/2013 à 15:29

GROWtalks Montreal : les start-ups devraient créer leur propre média

Publié le 19/02/2013 à 15:03, mis à jour le 19/02/2013 à 15:29

Sur la photo, Laura Fitton, auteure de Twitter For Dummies et évangéliste du marketing chez HubSpot

BLOGUE. L’un des points récurrents dans les présentations de GROWtalks Montréal, qui se déroule aujourd’hui, était l’importance pour les start-ups d’agir comme un média. C'était d’ailleurs le principal message que portait Laura Fitton, auteure de Twitter For Dummies et évangéliste du marketing chez HubSpot, dans sa présentation.

Aujourd’hui, un très grand nombre d’organisations, surtout les grandes, effectuent à l’interne tout ce qui caractérise une entreprise médiatique. Cela inclut la production de contenus, le développement d’une audience fidèle et même la vente de publicité. Pour une start-up aux ressources limitées, cependant, il peut être difficile de reproduire avec succès les stratégies multiplateformes des grandes marques.

Afin de faire des choix éclairés, Laura Fitton encourage les entreprises à analyser leur trafic et à déterminer quelle plateforme génère le plus de conversions : « Si vous vous rendez compte que c’est sur LinkedIn et non sur Twitter que votre taux est le plus élevé, concentrez vos efforts sur ce réseau », conseille-t-elle.

Une approche «médiatique» devrait aussi conduire les entreprises à générer du contenu utile que leur public cible adorera : « Avant d’envoyer un courriel à votre liste d’envois, demandez-vous si vos destinataires seraient prêts à payer pour le recevoir, ne serait-ce qu’un cent. Si la réponse est non, supprimez-le et remettez-vous au travail. »

Malgré tout, contrairement aux médias de masse, les start-ups ne devraient jamais viser un public le plus large possible. Au contraire, elles devraient viser un public cible très pointu, soit celui qui est susceptible d’acheter son produit : « Publiez beaucoup de contenu de qualité en lien avec ce qui intéresse votre public cible. Dans les faits, vous devriez privilégier du contenu qui a rapport au contexte du problème que votre produit règle.»

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.