E-panneur: un dépanneur en ligne... sur le Red Bull

Publié le 26/02/2015 à 11:43

E-panneur: un dépanneur en ligne... sur le Red Bull

Publié le 26/02/2015 à 11:43

Grâce à E-panneur, les Montréalais peuvent désormais se tourner vers le Web pour se faire livrer de la nourriture et des produits de pharmacie en aussi peu que deux heures. [Photo : Julien Brault]

Le dépanneur est un symbole du Québec au même titre que le sirop d’érable, les restaurants Apportez votre vin et la tourtière. Même que la collègue Judith Lussier a écrit un livre sur le sujet! Ce n’est donc pas étonnant qu’E-panneur, une start-up montréalaise issue de l’incubateur de Concordia District 3, ait décidé de s’inspirer de ce commerce de proximité pour offrir un service de livraison le même jour de nourriture et de produits de pharmacie.

Pour mettre à l’essai le nouveau service, j’ai utilisé son site Web (uniquement en anglais) pour commander une caisse de 24 Red Bull. C’était mercredi et il était 14h11 lorsque j’ai passé ma commande. J’ai décidé de payer par carte de crédit sur le site, même s’il était possible de payer en argent comptant ou par carte lors de la livraison. J’ai aussi choisi comme adresse de livraison celle de Les Affaires, entre 17h et 18h.

Le processus de commande était très intuitif et j’ai immédiatement reçu une confirmation par courriel. Puis, à 16h45, j’ai obtenu un courriel confirmant qu’on me livrerait mes Red Bull entre 17h40 et 17h55. Ce n’est finalement qu’à 18h05 qu’un livreur arborant fièrement un t-shirt aux couleurs d’E-panneur est arrivé à la porte du journal, avec deux sacs de papier bruns dans les mains.

Il s’est excusé du retard, puis m’a remis les sacs. Je n’ai pas pris le temps de discuter avec lui, puisque je devais me rendre à la Maison Notman à 18h30, pour un cours de programmation prodigué par Decode MTL. Ce n’est qu’après qu’il eut disparu dans l’ascenseur que je me suis demandé ce qu’il faisait en t-shirt par un temps pareil. 

En tout, mes 24 Red Bull m’ont coûté 56,14 $, incluant les taxes (6,41$) et les frais de livraison (6,99$). Bref, cela revient à 2,34 $ par Red Bull. C’est moins cher que dans le dépanneur de mon immeuble, où la boisson revient à 3,50 $, mais à peu près le même prix qu’au Dollarama.

E-panneur : Mieux qu’un bon vieux dépanneur? 

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Pourquoi ne télétravailleriez-vous pas... au soleil?

24/11/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Rien de plus simple que de passer, de nos jours, du rêve à la réalité. Si, si... En voici la preuve!