Busbud obtient un financement de 9 millions et passe à 32 employés

Publié le 09/07/2014 à 09:31

Busbud obtient un financement de 9 millions et passe à 32 employés

Publié le 09/07/2014 à 09:31

[Photo : capture d'écran]

La start-up montréalaise Busbud, qu’on pourrait décrire comme l’Expedia du voyage en autocar, vient de finaliser une ronde de financement de neuf millions de dollars dirigée par Revolution Ventures de Washington D.C. et Omers Ventures de Toronto. Les fonds montréalais iNovia Capital and Real Ventures, qui avaient participé à la ronde d’amorçage d’un million de dollars de Busbud, ont aussi participé à cette nouvelle ronde.


Le pdg de Busbud, Louis-Philippe Maurice, a ainsi réussi à obtenir un financement de démarrage important tout en restant à Montréal. Il a d’ailleurs dû refuser les avances d’un important fonds de la Silicon Valley parce que son offre était associée à une clause qui aurait obligé la start-up à déménager : « C’était un bon partenaire, ils avaient de l’expérience dans le voyage; c’était une décision difficile, mais on a décidé de ne pas y aller », relate Louis-Philippe Maurice.


En refusant cette offre, l'entrepreneur prenait un risque important. Il estime toutefois avoir ensuite trouvé les partenaires idéaux. Revolution Ventures, le fonds du co-fondateur d’AOL Steve Case, devrait contribuer au développement de Busbud grâce à son expertise en transport qu’elle tient de son investissement dans Zipcar. Par ailleurs, Omers Ventures partagerait la vision à long terme de la start-up québécoise, estime Louis-Philippe Maurice.


Busbud, qui a emménagé dans un spacieux loft commercial du Mile-End l’automne dernier, était prête à croître à Montréal. Louis-Philippe Maurice m’avait confié plus tôt cette année avoir choisi l’emplacement afin de pouvoir doubler son nombre d’employés au courant de l’année. 


Le nouvel apport en capital a permis à BusBud de se rapprocher drastiquement de son objectif. En effet, au courant des 10 derniers jours, la start-up a embauché sept employés, portant le total des employés de Busbud à 32. Cinq postes sont toutefois encore ouverts.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

Le capital de risque au Québec: l'essor des fonds ultra-spécialisés

Édition du 22 Septembre 2018 | Alain McKenna

En 2018, la plupart des industries ont compris le rôle plus transformateur que perturbateur des start-up ...

Le capital-risque montréalais à la recherche de l'anti-Zuckerberg

Édition du 22 Septembre 2018 | Alain McKenna

Ce professeur qui rêve de se lancer en affaires, mais qui hésite ; ce vice-président qui a toujours les bonnes ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Attention... cette nouvelle dragonne est un cheval de Troie

BLOGUE. La cofondatrice de Prana se soucie autant de l'utilité sociale des entreprises que de leur rentabilité.

Êtes-vous au bord du burn-out?

11/12/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Voici un moyen simple et précis de vous en faire une idée juste.