Saputo, c'est l'autre pays du fromage

Publié le 18/07/2017 à 14:00

Saputo, c'est l'autre pays du fromage

Publié le 18/07/2017 à 14:00

À LA UNE. Déjà forte de cinquante usines, la multinationale laitière poursuit sa croissance au-delà des océans.



Quand j’étais enfant, en France, il y avait une campagne publicitaire pour les fromages de la Hollande. Ça disait «La Hollande, l’autre pays du fromage», et c’était pour montrer que la France n’avait pas le monopole du bon goût fromager.
 
C’est ce que m’évoque aujourd’hui le groupe Saputo. La multinationale québécoise, c’est un peu aussi «l’autre pays du fromage». En fait, je devrais dire, les autres pays du fromage, Saputo fabrique dans 50 usines, réparties sur 3 continents. Et dans chaque région du monde, elle poursuit sa croissance à coup d’acquisitions.
 
Par exemple, le PDG de Saputo a expliqué à notre journaliste qu’il «pourrait acheter une entreprise en France, en Allemagne, au Danemark, en Italie, au Royaume-Uni ou en Irlande.»
 
Et ça, c’est juste le plan européen. Pour le reste du monde, Lino Saputo Jr. a des plans tout aussi précis.
 
À découvrir dans le numéro de Les Affaires de ce 22 juillet 2017.



À propos de ce blogue

Julie Cailliau est éditrice adjointe et rédactrice en chef du Groupe Les Affaires, dont l’équipe de journalistes chevronnés publie le journal Les Affaires, le site lesaffaires.com et le magazine Les Affaires Plus. Elle est également présidente du conseil d’administration de la Fondation des prix pour les médias canadiens. Diplômée de l’École supérieure de journalisme de Lille, en France, Julie a pratiqué le métier de journaliste au sein de plusieurs publications françaises et québécoises. Dans une vie précédente, elle a œuvré à titre d’ingénieure en biotechnologies. Son « why », c’est d’apprendre et d’informer afin de nous permettre de faire les bons choix. La prise de conscience de l’urgence environnementale et l’émergence de l’entrepreneuriat social comptent pour elle parmi les tendances les plus réjouissantes actuellement.

Julie Cailliau

Sur le même sujet

Productivité : le retard du Québec affaiblit nos entreprises face à la concurrence étrangère

18/03/2019 | François Normand

Le Québec (et le Canada) n'arrive pas a augmenter sa productivité, et il y a un prix à payer, selon HEC MTL

CDPQ: un nouveau fonds d'investissement pour le secteur de l'IA

Il servira à propulser des entreprises qui développent ou commercialisent des produits qui touchent ce secteur.